30 janvier 2023
Non classé

Bécassine au Proche-Orient

Soldats dont on est sans la moindre nouvelle depuis, au mépris total des Droits de l’Homme et de toute règle internationale.

A la fin du discours prévisible d’Ali Ammar, s’adressant à celui qui avait nul doute participé à la mega manifestation du Hezbollah & Co. du jour, destinée à déstabiliser le gouvernement libanais en place et qu’elle a qualifié de « moment démocratique, » la candidate socialiste déclarait à ce soi-disant démocrate pro-syrien et pro-iranien : « il y a beaucoup de choses que je partage dans ce que vous dîtes ! »

Que ceux qui vont voter pour cette candidate aux élections présidentielles le sache : voter pour elle équivaut à mettre la politique étrangère de la France entre les mains de quelqu’un qui est en accord avec les « analyses » d’une milice terroriste !

Même si à la fin de cette petite soirée entre amis elle a précisé qu’elle ne partageait cette opinion musclée sur les Etats-Unis que sur l’Irak – mais quand même et même si on est contre cette guerre ! – et qu’Israël n’est pas une entité mais un Etat. Laissant pourtant passer allégrement la comparaison Sionisme = Nazisme ! Un de ses aides avait dû lui signaler sa plus que bourde pour qu’elle se reprenne, mais en partie seulement….

On peut se demander si cette candidate aux responsabilités suprêmes s’est donné la peine de voir des extraits violemment antisémites et glorifiant les bombes humaines diffusés en boucle par la télévision Al-Manar du « Parti de Dieu »…et qui a bien failli être autorisé de parabole en France. Le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France, alors, s’était fortement mobilisé avec succès, sauvant ainsi l’honneur de la France.

Et il faut dire que ce matin-là elle avait fait son Alliot-Marie en fustigeant les survols du Liban par des avions israéliens – armés de seules caméras pour effectuer le travail de surveillance que ne fait pas la Finul ! Sans connaître le dossier, de toute évidence ! Il faut dire que cette candidate a décliné l’offre d’une rencontre avec le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France depuis juin dernier et n’a donc dû entendre qu’un seul son de cloche sur le Proche-Orient.

Et, à ce propos, il ne pas oublier que c’est le P.S. qui a interdit François Zimeray d’une seconde candidature au Parlement européen parce que ce dernier avait recueilli le nombre de signatures nécessaires pour demander qu’une enquête soit diligentée sur l’utilisation des fonds européens versés par millions à une Autorité Palestinienne corrompue et incitant les Palestiniens, enfants compris, au terrorisme.

Ou que l’on a pu entendre un Sénateur P.S. justifier avec enthousiasme les attentats suicide contre les civils israéliens. C’était lors d’une réunion organisée par une association soi-disant des Droits de l’Homme qui marquait ce jour-là l’anniversaire de l’abolition de la peine de mort !

Différents courants ? Sans doute, mais même hostilité à Israël, seule démocratie du Proche-Orient. Mais, évidemment, dès lors que l’on estime que le Hezbollah est « démocratique », alors…

Une voix socialiste, cependant, avait osé qualifié le Hezbollah de ce qu’il est, à savoir un mouvement terroriste et dire que Jérusalem est la capitale d’Israël : c’était Lionel Jospin lors d’une visite dans la région. Cela lui avait valu d’être « cailliassé » lors de sa visite à Bir-Zeit, université palestinienne largement financée par la France. Pas étonnant que l’ancien Premier ministre ne semble pas soutenir cette candidate….Ses déclarations lui avaient valu de se faire tancer par l’Elysée en rentrant, d’ailleurs. Gageons que la candidate socialiste sera félicitée, elle, à son retour.

Elle vient d’ailleurs de l’être pour sa visite libanaise par Hubert Védrine, c’est dire….

Update du 2 décembre 2006


Explications peu crédibles de la candidate présidentielle : ni elle ni l’ambassadeur de France au Liban n’auraient entendu la traduction des paroles scélérates du député du Hezbollah qui comparait tirs de missiles du Parti de Dieu et autres kidnappings à la Résistance contre les Nazis. Comparaison qui est pourtant des plus courantes dans ces milieux. Et que les journalistes présents ont bel et bien entendu, eux.
Et puis pour quelqu’un qui proclame vouloir faire de l’écoute une priorité !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :