6 février 2023

De la cruauté totalitaire

N’était-il pas pourtant simple de considérer que ce combattant du djihad islamique qui était visé acceptait en fait que dorme sous le même toit un bébé (le sien ?) ce qui implique de s’en servir à terme comme valeur d’échange sur le réseau médiatique mondial puisqu’il n’était pas sans savoir 1° qu’il prenait des risques, 2° que la mort de ce nouveau né est l’équivalent d’un homicide volontaire avec préméditation opéré par celui qui savait que sa maison pouvait être une cible.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :