19 octobre 2021

ONU soit qui mal y pense

Décidément indécrottable ! Les mêmes événements se répètent inlassablement où il est question d'écoles touchées, de femmes et d'enfants coulés, et toujours Israël accusé, alors que tirer à proximité d'écoles et d'hôpitaux est d'une lâcheté sans bornes. Mais rien n'y fait : les mêmes si prompts à faire la leçon ne se demandent pas comment se fait-il qu'il y ait tant de roquettes qui passent encore malgré les tunnels détruits (et le chef du Hamas qui s'en plaint !) sinon parce qu'elles sont précisément lancées près de ces institutions que le Hamas sait sacrées pour le monde civilisé, alors qu'issu d'un monde de mort et de haine absolues elles ne sont pour lui rien d'autre qu'un cheval de Troie lui permettant de prendre en fourchette le monde la paix les humains, inlassablement, martelant ses morts sur les cymbales médiatiques, ode à Baal.

Le Hamas n'a plus rien d'humain envoyant femmes et enfants à une mort certaine et s'en vantant il suffit de voir le regard triomphant de son chef toisant Abbas au Caire pour comprendre qu'il les aime ses tunnels de la mort, qu'il l'a veut son ambiance d'assassins façon jeux olympiques de Munich, qu'il reprend le flambeau en quelque sorte d'une OLP qui aimerait bien sans doute s'embourgeoiser mais qui ne le peut guère (alors que son peuple souffre mais est prêt à égorger comme en Algérie dans le film de Jean-Pierre Lledo, Histoires à ne pas dire).

Le plus pitoyable est alors de voir tous ces artistes, ces belles âmes, tous ces gens manipulés comme ils l'étaient en 1938 lorsqu'ils manifestaient par millions à Londres pour "la paix" venir encore jouer aux idiots utiles, comme ce secrétaire général de l'ONU que l'on n'entend guère, du moins sur ce ton, lorsque l'on a assassiné par dizaines de milliers en Syrie, au Sud Soudan, lorsque l'on assassine sous nos yeux par milliers en Irak, par centaines en Somalie, au Soudan encore, au Nigeria, où sont-ils ces lâches qui soutiennent en réalité le Hamas et qui voient bien que ses sadiques ses SS en puissance attendaient le bon moment dans leurs tunnels pour faire une méga 11 septembre ? (Les USA devraient y réfléchir au lieu de jouer aux consternés…).

Ils voient bien pourtant que ces zombis (bien décrits par Henri Verne dans Bob Morane) ne reculeront devant aucune bassesse, aucune, et que ceux qui aujourd'hui crient dans la rue pour les "soutenir", de fait, ne sont que ses marionnettes qui soutiennent des monstres en réalité comme leurs aînés l'ont fait après tout en soutenant les assassins communistes et dont les crimes restent à l'heure actuelle toujours impunis. Mais tout ceci il faudra bien un jour le payer. Et au prix fort.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :