7 février 2023

Les médias français en chute libre

De jour en jour se confirme le fait que hormis quelques titres et émissions la plupart des médias français ont basculé en presse émotionnelle, presse à sensations du genre "France dimanche, Détective, Ici Paris". Sans parler de leur absence, totale, d'objectivité concernant Gaza (les sources sont uniquement palestiniennes, les reportages orientés, aucun militant du Hamas parmi les morts) mais également s'agissant par exemple de la fameuse rumeur sur l'enseignement de "ladite théorie du genre" comme disent ces médias alors que celle-ci dans sa tendance la plus extrême, l'idéologie queer, a bel et bien été présente sur les sites gouvernementaux et dans les brochures.

Une idéologie qui veut rendre obligatoire l'enseignement stipulant que l'orientation sexuelle n'est qu'un choix… y compris l'indifférenciation sexuelle, ce qui est évidemment faux puisque peu ou pas d'homosexuels se déclarant tels deviennent par la suite hétérosexuels…alors que ces derniers sont sommés d'admettre que leur tendance sexuelle n'est qu'un choix imposé conditionné…Voilà le coeur de la théorie queer au fondement du fameux boycott de l'école, et non pas un fantasme comme le prétend Wendy Bouchard sur Europe1 dans "Secret de com"…

Les médias, surtout en France, prennent les gens pour des imbéciles(le PDG de TF1 en avait fait une maxime avec le pourcentage de cerveau disponible) et même ceux de gauche ne font pas mieux remettant par exemple au goût du jour le juif tueur d'enfant ou le réactionnaire nécessairement homophobe et exploiteur… Résultat ?

Ces médias s'écroulent et sont renfloués soit par l'État soit par des financiers soucieux de plaire à ce dernier (comme le patron de Free) mais pour combien de temps ?…

Ces médias en réalité font simultanément le lit de l'extrême droite islamiste (Hamas, EI) et…du FN : c'est sans doute ce que ces médias cherchent, à la fois parce que le chaos fait vendre et c'est une planche de salut pour eux, et aussi pour des raisons esthétiques et politiques : la violence est jouissive, belle (Biennale de Lyon), et radicaliser la situation avec des mesures excitant l'équilibre anthropologique d'une société est le meilleur moyen pour empêcher l'émergence d'une solution modérée en France. C'est ce que recherche cette cellule grise ou noire autour de Hollande cherchant à tout prix le moyen de le rendre présent au second tour en 2017 : dissoudre dans pas longtemps, radicaliser donc à fond par les médias la justice qui n'ont même pas besoin d'être aux ordres (ces automates se mettent en route automatiquement), puis apparaître comme un pompier, même sur l'affaire des chrétiens d'Irak alors qu'il aurait été hautement symbolique d'envoyer aussi des avions militaires (en UK ce n'est pas mieux mais ils sont encore plus en voie d'implosion et sous domination islamique). Ainsi le loup se transforme en agneau…

Les médias français espèrent donc à la fois préserver leur vision de plus en plus imaginaire de la réalité et continuer à toucher la manne publique. Avant d'imploser d'ici 2025 faute de lecteurs d'auditeurs et de téléspectateurs et de fonds publics…Encore une dizaine d'années donc à les supporter…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :