Villepin n’est pas (du tout) Dreyfus

Ainsi, interviewé dimanche 29 juillet sur les ondes, il signale cyniquement que grâce à Villepin "il n'y a pas de cercueils de soldats français sur le tarmac de l’aéroport militaire de Villacoublay". On peut lui suggérer aussi qu'en retirant les troupes du Liban et d'Afghanistan et surtout en dissolvant l'armée française, il n'y en aura plus du tout.

En fait, Grand, tout comme Julia, vous savez l'éternel député UMP (récemment réelu) défenseur invétéré de Saddam (et de Fichte : il en a traduit et commenté l'oeuvre) sont les exemples chimiquement parfaits d'ectoplasmes vampirisés capables de défendre bec et ongles leur "master", non pas le simple monstre froid, mais le mal malgré lui (Drakule), c'est-à-dire "l'Etat". Ou la puissance et la gloire pour les siècles des siècles (amen), Etat-Religion, religion de l'Etat, qui, au-delà du vrai et du faux, du bien et du mal, est tout simplement.

Et, quand il se tient un peu à carreau, on peut faire des affaires avec lui, en Libye par exemple, même si cela fait jaser. Peu importe.

Peu importe que les morts américains anglais, sudcoréens, italiens, soient en train de changer le cours des choses dans l'Orient " compliqué" en invitant bien plus à entrer en compétition avec l'Occident plutôt par le commerce que par l'action militaire. Ce qu'avait bien compris les Anglosaxons depuis la fin du 18ème siècle et que la France ne comprend toujours pas, d'où cette fureur, Villepin en tête, à écrire livre sur livre sur Napoléon ; précisément parce qu'il incarne ce monstre même issu du néant de la Terreur et tentant avec le sang des autres de fabriquer de la nation française broyant aspérités et différences puisque ce qui compte c'est de faire du bon boudin.

Est-ce si sûr à la longue ? Puisque même un Sarkozy pouvait être considéré comme un ennemi de cet Etat broyeur. N'a-t-on pas glissé vers l'édification, au fil des ans, d'une machine sans queue ni tête, au sens littéral ? Capable de tuer ses propres enfants s'ils s'avèrent ne plus correspondre ? Grand ne s'intéresse guère à cela, tout préoccupé, en porte flingues, à sauver l'un des boss de la "familia".

Et Sarkozy, pour le moment, veut montrer qu'il n'en est rien puisque, au contraire, il démontre qu'il en est bien le digne rejeton au vu de ce qu'il fait actuellement en politique extérieure ; autrement dit, cela valait-il la peine de chercher à le tuer ?

Bien entendu, cette objection des arrières cours, ou des hamams secrets, à l'ombre des combats de sumo, lorsque l'on abat les lunettes de soleil et que l'on s'explique de parrain à parrain, ne peut être dite qu'après coup lorsque les jeux sont faits. D'autant que "le meilleur d'entre nous", s'est avéré être en réalité le traître de la "famille" qui a cependant sauvé les meubles et plus encore.

Est-ce que toute cette combinazione suffira pour sauver la machine sans queue ni tête qui fait office d'Etat et dont l'enquilose plombe les chances de la France dans la compétition internationale ?

Grand n'a pas la tête à ça. Et Julia ? Pas sûr que Fichte lui laisse du temps pour. Villepin est semble-t-il occupé. Et la gauche a donné toutes ses têtes pensantes, il reste les têtes brûlées cependant…

Il faudra donc trouver autre chose lorsque les combinaisons s'avèreront bientôt insuffisantes pour entamer les réformes. Par exemple celle de cette structure qui organise au plus profond la raison d'être du monstre malgré lui à savoir la protection sociale. Seulement il faudrait expliquer au bon peuple et point seulement aux syndicats que cette réforme va être utile pour chacun et pour tous, c'est-à-dire précisément à l'économie française.

Seulement il ne semble pas que sur ce plan là, comme sur tous les autres plans, Sarkozy trahisse la "familia"…même si celle-ci a voulu le tuer. On ne mord pas la main qui vous a nourri.
A moins que Sarkozy ne s'aperçoive enfin qu'il ne lui doit rien.
Et ouvre son Cabinet jusqu'aux…sarkozystes…

Lucien SA Oulahbib 29/7/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

188 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.