30 janvier 2023

Coupable parce que Blanc et vivant confortablement

Ou le dernier subterfurge de la pensée hyper-progressiste, malgré ses hoquets postmodernistes appelés art contemporain ou le retour vers l’âge sans représentation, voire vers l’époque où celle-ci était interdite ; car cette pensée croyant à un égalitarisme de batteries de poulets (mais élevés en plein air) transforme le supposé multiculturalisme en monorelativisme, sommant le monde à devenir plus vert, non pas plus confortable, plus agréable, mais plus propre, rêche, renouant ainsi avec le plus vrai plus beau plus bon, (con), du conte à dormir, debout : l’homme peut être sauvé, malgré lui, même si du maïs non transgénique vaut mieux que lui.

Mais il y a la religion du social, de la pensée handicapée élevée au rang de philosophie pour tous (tout en effaçant l’handicapé derrière son handicap évidemment).

Nous sommes en fait saturés de cette pensée qui a cru sauver le monde avec le socialisme le nationalisme puis le tiersmondisme alors qu’elle en aggrave les termes. Depuis que la Chine l’Inde le Brésil s’en sont un peu éloignés, pour une petite part pourtant, ils s’en portent mieux, il faudrait qu’ils s’en écartent le plus possible, et nous aussi, parce que c’est cette pensée là, et non pas les USA, qui nous mènent à la catastrophe, à Islamabad, comme à Paris, Londres, Téhéran.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :