19 septembre 2021

“Voyage sans retour” de la soumission en France

Le déni de réalité est tel chez nos élites qu'elles en sont venues à mettre en doute le soutien populaire au bijoutier niçois ; mais il n'y a rien d'étonnant à cela puisque le fait même de "punir" est sujet à caution pour elles  (je le démontre dans " disparition du "crime" dans la sociologie contemporaine" ; sauf si l'on s'appelle Hollande et que l'on menace de "punir" Assad (qui a bien dû rigoler). Avec un tel déni, leur étonnement devant la montée du FN est soit cynique (car ainsi "ils" peuvent refaire le coup de 2002 au second tour des Présidentielles) soit encore plus pitoyable puisque leur déni nourrit précisément cette montée… Seul un Bernard Stiegler l'admet. Ne parlons pas des autres, car l'on ne tire pas sur les ambulances.

Le déni se double aussi de soumission puisqu'un film comme "Voyage sans retour" qui relate l'histoire de djihadistes toulousains n'est sorti ni à Paris ni à Lyon ni à Marseille, encore moins à Toulouse. Auto-censure ? oui, avec en plus l'idée d'en redemander encore plus. La preuve ? La biennale de Lyon où une des affiches montre un petit bourge avec un oeil au beurre noir, c'est du "lumpen/art" (dans le lupanar cul/turel français) comme il existait le lumpen prolétariat et aujourd'hui la lumpen intelligentsia qui squatte les officines culturelles pour dégorger son vomi payé par les impôts et remboursé par la Sécu.

Avec comme d'habitude le seul argument : s'il n'y avait pas de financement public (vos impôts) il n'aurait pas "d'exception française", pas de santé, pas d'école, etc, alors que tout est faux, il y aurait bien sûr encore plus de diversité culturelle, encore plus de choix dans tous ces secteurs, et comme il serait possible de toucher son salaire complet (c'est-à-dire le "salaire brut") il y aurait moyen d'avoir des services de meilleure qualité encore… Mais chut ! il ne faut pas le dire et traiter "d'ultra-libéral d'extrême droite" toute personne désireuse d'aller dans cette direction. Les nouveaux dominants veulent se soumettre aux injonctions islamophiles (d'autant que seule l'Arabie Saoudite soutient la France en Syrie) mais jouent aux "maîtres" lorsqu'il s'agit de toucher leur mainmise sur l'Etat. Jusqu'à quand?…

En fait on va assister à une foire d'empoigne entre ces parasites qui s'accrocheront à leurs privilèges, et les nouveaux jeunes entrants du FN qui aimeront avoir le gâteau eux aussi : sauf qu'il n'y aura plus de gâteau…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Une réflexion sur « “Voyage sans retour” de la soumission en France »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :