23 septembre 2020

Prosternation du Pape devant l’islam ?

La Prosternation du pape devant l’islam – une part du secret de Fatima dissimulée par l’Église

 

Par Grzegorz Gorny (*)

 

  Depuis plus de deux ans, la photographie représentant le pape François, prise un Jeudi saint de 2013, fait fureur dans le monde de l’islam. Rappelons les faits : en 2013, le pape François se rend dans une des prisons de Rome où il lave les pieds des douze jeunes prisonniers. La photographie montrant le pape de Rome, agenouillé devant une musulmane dont il embrasse les pieds, galvanise les disciples d’Allah.

  Indépendamment de l’intention que le pape voulait transmettre par ce geste, celui-ci a été interprété unilatéralement comme un acte de faiblesse, une concession, une révérence et un signe de soumission. Jamais un imam ne s’agenouillera devant un chrétien, encore moins devant une femme catholique, et il signifie par là sa suprématie. Un tel geste, par contre, de la part du plus important guide chrétien au monde, est interprété par les masses de musulmans comme l’expression d’une capitulation face à l’islam, non pas seulement du pape mais du catholicisme qu’il représente. L’argument supplémentaire signifiant la reddition totale du catholicisme devant Mahomet, est le fait que le Pape se soit agenouillé devant une femme, laquelle, conformément à la loi musulmane, se situe, du point de vue anthropologique,  au-dessous du niveau de l’homme.

    De plus en plus d’adeptes dans le monde de l’islam vénèrent l’interprétation d’apparitions de la Fatima de 1917. Rappelons que Fatima était la fille adorée du prophète Mahomet.  D’après la dernière version de l’islam, la Dame descendue du ciel, apparue aux pastoureaux portugais, n’était pas la Vierge Marie mais justement Fatima.

   Conformément à cette version, l’Église aurait dissimulé le troisième secret de Fatima parce que celui-ci prédisait une terrible nouvelle  à tous les chrétiens – la victoire de l’islam sur l’Europe, victoire devant avoir lieu au centième anniversaire des apparitions, à savoir en l’an 2017.

  La capitulation religieuse de l’Occident, sa démission spirituelle – laquelle, d’après cette interprétation, s’est donc produite en 2013, date à laquelle le pape s’est incliné devant l’islam – figure en introduction de l’audition finale dont la victoire aura lieu en 2017.

   Je ne sais combien de fondamentalistes musulmans se laisseront endoctriner par cette vision aliénée mais s’ils sont suffisamment nombreux – surtout parmi les immigrés illégaux en Europe – cela n’augure rien de bon à notre continent. Espérons qu’il n’en sera rien.


Traduction du polonais Irena Elster

———

(*) Grzegorz Gorny , rédacteur en chef du mensuel Fronda. Publiciste à l’hebdomadaire  WSieci. Auteur de livres, réalisateur et producteur de films.

 

28/12/2015

http://wpolityce.pl/swiat/276404-poklon-islamowi-przez-papieza

 

———–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :