20 octobre 2021

OGM : les “doutes sérieux” s’avèrent bidons

Ces doutes concerneraient la dissémination (on en aurait retrouvé à cent km et même au Canada), une espèce de papillon s'avère menacé, et… et un ver de terre…et c'est tout ! La montagne accouche d'une souris ! on s'attendait enfin à des révélations fracassantes sur une culture que de plus en plus de pays effectuent de façon massive jusqu'au Brésil, on apprend que le maïs peut se disséminer comme n'importe quelle plante et que des espèces d'insectes peuvent être menacés.

Est-ce que cette dissémination ferait que d'autres espèces de maïs soient en quelque sorte menacées? Peut-on jouer sur le dosage pour les papillons et…les vers de terre ? Autant de questions qu'il aurait été bon de poser auprès des industriels et des scientifiques concernés. Questions que les médias et les politiques du gouvernement (encore plus bovéistes que Bové !) n'ont évidemment pas posés. On verra ce qu'il en est dans les prochains jours. Mais en tout cas, l'irrationalité continue en France et même s'accentue. Une ère mystique au sens non pas spirituel mais obscurantiste se lève et s'empare des esprits, afin de "sauver la Terre" : pas en mon nom ai-je envie de dire, pas en mon nom !!!

26 avril 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :