1 décembre 2021

Au secours ! Le Réel revient!

En France, les “chiens” aboient, la caravane “Zemmour” semble bien passer (au grand désarroi d’Alain Duhamel); même Robert Ménard en convient au bout du compte; pourquoi? Bruno Le Maire “ne veut pas” le savoir, malgré les requêtes de Sonia Mabrouk qu’une hyène a immédiatement rangé dans le camp zemmourien parce qu’elle a fait (benoîtement) remarquer que le réel cognait (de plus en plus fort) à la porte…

Pourquoi Le Maire ne “veut pas le savoir“? C’est “l’aveu” : il ne veut pas savoir parce qu’il préfère la Croyance ; la “conviction” dit-il, en soi ? Peu importe le réel ? N’oublions pas qu’il est membre (éminent) de la Secte au Pouvoir qui prétend que sa Modélisation du Monde est le seul Réel admissible. Le “vrai” réel lui est de( plus en plus) interdit de séjour (une Commission a même été nommée pour ce faire).

Mais cela se voit; par exemple dans la manière dont les chiffres C.19 sont manipulés. Mais, “en même temps”,cela ne se voit pas. Magie de la propagande. Alors que (tous) les traitements qui marchent sont bien sûr (de plus en plus pourchassés) par les Orcs de la Secte.

D’ailleurs même Zemmour ne s’en mêle pas tant cette dernière est puissante (une force de frappe inouïe) et qu’ajouter cet aspect à sa diatribe pourrait encore plus effrayer les populations inquiètes par nature, et dont les plus apeurées font souvent le second tour d’une Présidentielle en France… Alors…(“Paris vaut bien une messe”…).

Mais cela ne veut pas dire cependant qu’il n’a pas vu l’état délétère du système sanitaire en France et qu’il existe de plus en plus un hiatus entre une Suède qui n’a guère confiné et un Israël qui a hyper-injecté : où est le Réel ici ? Il serait bon de le demander à un Didier Raoult avant qu’il ne parte sous d’autres cieux plus cléments.

Pendant ce temps la France, en dessous des 1% en matière carbone (le nouveau diable malgré les analyses d’un François Gervais) est “condamnée” à plier un peu plus les genoux (avec toujours la muselière sur la gueule) pour se faire… tatouer ce qu’il faut (injections expérimentales, y compris en “fluidité de genres”, injections de “réfugiés” divers…) le tout en silence (Voltaire étant oublié sa tête roule même sur le bitume compatissant)par inertie d’un monde devenu sans pesanteur .

Alors ?  Mais rien. Circulez ! Il n’y a rien à voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :