Les « réquisitions »du néo-communisme

Il y a un lien indiscutable entre la réquisition des biens des plus riches, celle des logements dits "vacants", et celle du "mariage pour tous" en France : le fait de saisir ce qui semble revenir de "droit". Ainsi le "vivre ensemble" se transforme en "droit" d'appropriation pour tous par tous au nom de tous. Les "citoyens" sont ainsi perçus dans leur naturalité première, "sauvage", celle de ces corps humains sommés d'être égal à un autre corps (comme dans une partie "fine" si chère à DSK) comme dans un camp aussi, un camp de la servitude volontaire dans laquelle le "take care" propre aux soirées gentilles où l'on évacue la tension sociale avec le joint le rail et le fouet se transforme aussi en "take away" : lorsque la différence de statuts de rôles et de genres est sommée de s'effacer ; tout en étant cependant maintenue artificiellement lorsqu'il s'agit des "looks" (trans, ni-ni, dragqueen, bad boy, tramp, etc) et aussi lorsqu'il s'agit de "cultures" alibi celles de ladite "diversité" car il faut bien meubler le tout d'un folklore "citoyen" dans ce vaste  musée Grévin qu'est devenue le monde occidental en général, la France en particulier.

Autrement dit, il suffit d'être un "corps", et se placer, là, se "planter" là, sur le trottoir, de beugler "réquisition, réquisition" un certain temps pour voir débarquer RSA CMU AME, shoot gratuit, logement vaquant, Mélenchon, Hamon, Duflot,enfin le Président himself pour un "emploi d'avenir", celui de ramasser les feuilles mortes à la pelle, celles des idées d'un soir au fond des beugleries électorales. Et l'on y vante le modèle social français, ses transports en commun, comme à l'époque soviétique où la mise en avant du métro-musée de Moscou devait clouer le bec à tous ces salops de bourgeois qui ne croyaient pas au "socialisme scientifique" ; on a aussi aujourd'hui la médecine cubaine dont bénéficie un Chavez, ce qui est cependant guère rassurant. Et ce n'est que le début de la transformation. Même si le mariage pour tous devient de plus en plus un mariage pour personne, même si "les riches" préfèrent devenir Belges ou Russes, et cela tombe bien puisqu'on leur a chanté depuis des lustres qu'il n'existe pas d'identité nationale, c'était même "facho" que d'en parler, pourquoi s'étonner dans ce cas que certains en tirent la conclusion logique : s'il n'existe pas d'identité, surtout nationale, mais un toujours autre, un dehors qui devrait être le seul "dedans" comme l'écrivent savamment les amis de Martine Aubry dans "Pour changer de civilisation" on ne voit pas pourquoi "les meilleurs d'entre-nous" ne décideraient pas d'aller voir ailleurs s'ils y sont…puisque l'identité est un toujours ailleurs : le changement c'est maintenant non ?…

Mais il faut profiter de ce moment "romantique" avant que les réalistes du néo-communisme sifflent la fin de la récréé "sociale-libérale" (paraît-il, ce qui est…hilarant) et viennent en effet réquisitionner, réellement, baillonnettes en avant les moindres économies comme autant des koulaks social-traîtres, les appartements vides, les corps enfin, qui doivent s'effacer dans leur certitude (le "je" n'existe pas enseigne-t-on à l'Université française, quelqu'un m'a d'ailleurs montré du doigt récemment : "vous dites souvent "je" " (j'ai eu beau dire que le je est aussi un soi dans lequel un nous également gît, il m'a regardé comme si "j'"étais le diable), comme dans ces tableaux contemporains où les corps sont sommés de se liquéfier (chez Bacon par exemple) pour passer le plus vite possible dans les tourbillons urbains d'un futur tourbe, alcool invisible des humeurs humées jusqu'à devenir la pâte même de l'esprit du temps en attente de l'étincelle qui mettra enfin le feu à la plaine ; ce qui étonnera quelque peu sans doute la Montagne toujours arrogante, mais qui sera certainement surprise d'une telle chose si elle arrive : la révolte des gens heureux, des sans grade aussi qui ont toujours peuplé la plaine et que l'on envoie au casse pipe un beau jour d'août quand il fait bien chaud et beau comme en août 14.

3 janvier 2013

Lucien SA Oulahbib 11/8/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 232 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Débats-RTV, Fresh Air-ARTV

 


Comments • comment feed