Une dhimmitude librement consentie

Insoutenables au point de déclencher, chez ceux-là mêmes qui devraient à bon droit s’interroger sur l’état de l’islam au XXIème siècle, des réactions d’ordre irrationnel d’une violence inouïe : au moindre battement de cil de travers, la mort est au bout de la fatwa !

Mais le pire, finalement, réside bien dans la veulerie des gens du dar-el-harb, la maison de la guerre et de la conquête, qui refusent avec la plus grande opiniâtreté de reconnaître le danger mortel que les gens du dar-el-islam, la maison de l’islam, où doit régner la paix islamique sous la chari’a, leur font courir.

Des caricatures de Mahomet à Benoît XVI, puis de Robert Redeker à la déprogrammation d’Idomene à Berlin, le monde arabo-musulman s’enflamme d’autant plus aisément qu’il doit confusément pressentir qu’il ne pourra plus trop longtemps, mondialisation oblige, faire l’économie d’une révision déchirante du dogme.

Et c’est justement à ce confluent précis de l’Histoire où le dar-el-harb, plus précisément matérialisé par le monde réputé libre, se trouve vitalement défié jusque dans son précieux héritage issu de la miraculeuse synthèse d’Athènes, Rome et Jérusalem, qu’alors il vacille sur ses bases les plus sacrées !

En Europe, je n’ai entendu que bien peu de protestations officielles, en dehors de la courageuse Mme Merkel, condamnant ces horribles manifestations de haine dirigées contre une civilisation mortellement coupable, aux yeux des islamistes, d’évoluer depuis des siècles vers toujours plus de Liberté.

En France même, le cas me paraît désespéré dès lors qu’à l’instar de ceux qui, dès le lendemain du 11 septembre 2001, rendaient l’Amérique responsable de ses malheurs présents, d’aucuns n’hésitent pas aujourd’hui, en parfaite symbiose avec le Mrap, à lapider le malheureux Redeker : c’est bien fait pour ta gueule, mec !

C’est bien fait pour ta gueule, mon pauvre Robert, parce que tu as cru que la République (et même de tes amis), en 2006, était garante de la liberté d’expression ! Tu tombes de haut, Robert, parce que la France, notre cher et vieux pays, est aujourd’hui aux mains de couilles molles qui sont la honte du monde libre !

Si, dans mon esprit, il est hors de question de marquer tous les arabo-musulmans du sceau d’infamie islamiste, il faut néanmoins reconnaître que cette religion, certainement plus qu’une autre, présente une fâcheuse propension à s’en remettre plus volontiers à l’intolérance plutôt qu’à la raison.

D’ailleurs, les idéologues qui oeuvrent les yeux fermés pour « le dialogue entre les civilisations« , par exemple les apprentis sorciers européens d’Eurabia, ont ainsi grand tort de vouloir marier par force des cultures dont les philosophies, clairement incompatibles, ne produiront finalement que des monstres.

Voilà pourquoi, mon cher Robert Redeker, dans ce climat délétère où la peur tient lieu à toute une Nation de confort de vie, il ne te reste plus que tes yeux pour pleurer en attendant l’avènement, inch’Allah, d’une dhimmitude annoncée et dès à présent… librement consentie !

Librement !

2/10/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

739 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.