DU DEMANTELEMENT DE L’ECOLE DE LA REPUBLIQUE

Puis : « Le premier qui aura le courage de siffler la fin de la récréation déplacera cinq millions de voix » (re -Brighelli). Puis, l’enseignement de l’histoire et de la géographie fait « germer la haine dans les caboches creuses des crétins programmés » (re-re-Brighelli).

Dans son dernier livre : Tartuffe-roi, une Ecole sous influence, il s’attaque à l’intégrisme de l’islam « qui a envahi les préaux» (Brighelli), avec son cortège de conséquences scandaleuses : la « pédagogie molle » (Brighelli) au détriment du «dur apprentissage des savoirs» (Brighelli) avec ses malheurs à la clé : l’ascension de jeunes « barbares » (re-Brighelli) et leur mépris des filles, leur haine de la réflexion et de la simple intelligence, leur aversion de l’Occident et leur propos violents antisémites.

La grande cure de désintoxication des esprits a commencé : après le scandale de la pédagogie globaliste inaugurée après l’arrivée « au pouvoir » de la folie soixante huitarde, nous voici revenus à la méthode syllabique qui a fait ses preuves (mon père a passé son Certificat d’études en 1896, à l’âge de dix ans : zéro faute dans une dictée que je n’aurais jamais osé imposer à mes étudiants de la « Fac des sciences »). Près de quarante ans de gâchis avec la « cerise sur le gâteau » des I.U.F.M. où l’on forme des « non-enseignants », des gérants de foutoirs, que je me souviens avoir dénoncés, non sans fracas, durant les trente années de mon parcours universitaire de physicien.

Nous vivons l’époque du démasquage des « taiseux de vérité », grâce à la fraction clairvoyante des parents d’élèves (S.O.S. Éducation) qui s’introduit dans le débat de l’Ecole avec la détermination convaincue qu’elle ne s’en laissera pas conter de la part des mystificateurs du pédagogisme.

A quand l’introduction dans le débat avec les politiques ? A quand la fraction clairvoyante du peuple de France qui enverra au panier les syndicats de gauche, nos fameux et soi-disants « partenaires sociaux » (qui ne représentent plus grande chose de la population active), si chers au président de la République encore actuel, en mettant fin aux corporatismes qui bloquent des privilèges souvent scandaleux, en permettant à la Vision rénovatrice de la Relève de commencer son chemin? En prenant des décisions fortes pour que notre civilisation passe par le redoutable mais nécessaire « trou de l’aiguille » de la grande Mutation de ses psychologies collectives ?

26/10/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 002 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.