COMME UN AIR DES PROTOCOLES DES SAGES DE SION

 Sous couvert d’antisionisme, l’antisémitisme se porte à merveille en France, je viens une nouvelle fois d’en faire la triste expérience. De plus, je suis bien obligé de constater que la propagande, digne des Protocoles des Sages de Sion, fait des ravages dans notre pays à tous les niveaux de la société sans distinction.
 
    Outre que je connais les sentiments intimes de nombreuses personnes de bonne foi sur ce sujet d’une rare irrationalité, j’ai moi-même, en quelque sorte, fait mon aliyah en direction d’un salutaire approfondissement de la question des Juifs dans son actuelle et démocratique acception israélienne selon Theodor Herzl.
 
    Or les sentiments intimes auxquelles je fais allusion ont de quoi porter à désespérer les esprits les mieux instruits de l’histoire du peuple juif et plus généralement de la région proche-orientale qui se situent, car l’histoire, elle, ne ment pas, aux antipodes des manipulations auxquelles se livrent un tas de gens épris de ressentiment.
 
    De quoi s’agit-il ? Mon expérience personnelle auprès de personnes pourtant les mieux disposées à mon égard m’a appris, tant verbalement que plus concrètement avec des signes tangibles de mon estime pour Israël, qu’il valait mieux rester discret sur ce sujet faisant plus que jamais l’objet d’une désinformation inouïe. 
 
    Mais il y a pire. Déjeunant récemment avec d’honorables personnes réputées cultivées et donc, pensé-je, moins susceptibles de se laisser pervertir par l’immonde propagande qui retient la société française littéralement en otage, je ne m’attendais sûrement pas à m’entendre dire que la création de l’État d’Israël fut une erreur funeste !
 
    Le mensonge éhonté de l’existence d’un “Peuple palestinien”, mensonge légalisé par les plus hautes instances mondiales, ONU en tête, est sans coup férir parvenu, tout spécialement en Europe, à lobotomiser les têtes les mieux armées contre les bobards de la pire espèce qui sont clairement à l’origine de bien des malheurs du monde…
 
    “Le peuple palestinien est le plus étrange que la terre ait jamais porté : il n’a laissé aucune trace de son  passé derrière lui. Il est apparu un jour de 1963, de nulle part. Et pourtant il existe, le monde entier parle de lui” (article intégral ICI).
 
    Au cours de ce déjeuner, la personnalité de Binyamin Netanyahu a bien entendu été évoquée suscitant naturellement les commentaires les plus acides car, voyez-vous, l’attitude belliqueuse de Netanyahu vis-à-vis des Palestiniens est criminelle dès lors que ces malheureux n’aspirent qu’à créer pacifiquement leur propre Etat…
 
    La panoplie habituelle de la Propagandastaffel à la française fait donc des ravages à tous les niveaux du corps social sans laisser aucune chance à l’avocat du diable, en l’occurrence moi-même, de faire valoir un point de vue autre spontanément condamné, avec des airs entendus, par le dogme ayant ses entrées réservées jusque dans les prétoires.
 
    Sur ce, shalom !

Librement !
Philippe S. Robert
http://sully1.typepad.com
02400 FRANCE

Philippe Robert 22/12/2014

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 254 vues

Tous les articles de Philippe Robert

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Liens d'actualité, Petits arrangements médiatiques-Li-d-ac

 

Comments are closed. Please check back later.