PS: droit d’inventaire

Après avoir miraculeusement triomphé de ses petits camarades lors de la convention d’investiture du parti socialiste pour la présidentielle de 2012, François Hollande touché par la grâce progressiste a fait, le 22 octobre 2011 à la Halle Freyssinet, un certain nombre de fausses promesses propositions aussi ronflantes les unes que les autres que je m’autorise, en cette fin d’année 2015, à commenter brièvement une à une :

FH. “Je vous propose que la France redevienne un exemple pour les Nations”. En 2015, la France est perçue comme une sorte d’aberration historique perdue parmi les démocraties libérales éprises de liberté.

FH. “Je vous propose que la République redevienne un espoir pour les citoyens”. En 2015, la République abâtardie est devenue, pour les Français, une abstraction qui, mise à toutes les sauces, est à l’origine d’un puissant motif de défiance urbi et orbi.

FH. “Je vous propose que la gauche représente une force utile et efficace pour relever le pays”. En 2015, la gauche a touché le fond et le pays tente désespérément de garder la tête hors de l’eau dans l’attente de jours meilleurs. Peut-être dès 2017 mais sans aucune garantie…

FH. “Je vous propose un projet qui réconcilie, rassemble autour de la plus belle des causes, la réussite de la génération nouvelle”. En 2015, la génération nouvelle s’échappe sans demander son reste d’une forteresse idéologique dont les issues de secours ont pourtant toutes été verrouillées à double tour.

FH. “Je donne rendez-vous à ces quatre millions de Français qui se sont mis en marche pour les primaires et à ces millions d’autres qui vont nous rejoindre durant cette campagne qui commence”. En 2015, ces millions de cocus magnifiques doivent amèrement regretter d’avoir remis leur confiance entre des mains aussi expertes à exploiter la crédulité des peuples !

FH. “Je vous donne rendez-vous le 6 mai pour la victoire. Je vous donne rendez-vous avec la République”. En 2012 la victoire est acquise; en 2015, la République n’est plus qu’un songe creux qui sert de paravent commode à des élites corrompues qui ont tragiquement failli.

FH. “Je vous donne rendez-vous avec la France”. En 2015, la France ou le peu qu’il en reste encore a rendez-vous avec son destin auquel, en 2017, elle risque de ne pas échapper sans avoir à payer au prix fort ses renoncements à répétition.

FH. “Pour préparer le changement en 2012, on a besoin de vous !”. En 2015, c’est tout un peuple gravement floué qui aspire à un changement radical où les promesses seront fidèlement suivies d’effet. Dans la négative, on sera alors prié d’en tirer toutes les conséquences.

A bon entendeur… Mais le peuple, lui aussi, peut être si lunatique !

Librement !
Philippe S. Robert
http://sully1.typepad.com
FRANCE

Philippe Robert 5/12/2015

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 372 vues

Tous les articles de Philippe Robert

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-A-LI-DAC, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.