France : à la recherche du réel

La France a quitté (depuis longtemps) le Réel, et s'enfonce de plus en plus dans l'Imaginaire, à la recherche du Symbolique Perdu, celui des années…30 ; il paraîtrait même que l'on aurait échappé à la victoire électorale d'Hitler le soir du 13 décembre…2015. Tué dans l'oeuf la bête immonde ! La preuve que l'on en aurait "frôlé le boulet" (Dixit les "experts"de…Paris) ? Un instituteur d'Aubervilliers en est même venu à imaginer qu'il avait été attaqué par quelqu'un de "Daech"… Ou du "FN"?… Les deux étant devenus similaires pour certains de nos politiques (que le monde nous envie, si si) ce ne serait pas si étonnant : un 1er Ministre, français, ne vient-il pas de voir dans sa boule de cristal les prémisses de "la guerre civile" ?… Mais personne n'a fait de lui un "déséquilibré", personne n'a exigé (de son camp) qu'il soit enfermé (pas encore).

La démocratie est seulement à terre, foulée, biaisée. Un coup d'État rampant : dans quel pays sinon les républiques bananières, un combat électoral aura-t-il été autant détourné, souillé ? Même au Venezuela Maduro n'a pas osé. Valls, oui. Sans problème. Cordon sanitaire. Les zombis (les "veaux") ont été aux urnes, en rangs serrés, sous la cravache médiatique les projecteurs et les hurlements des hauts parleurs : " extreemedroiteeeu!!!! "extreemmmedroiteeeu" ; même Alain Duhamel en fait des gorges chaudes, tout est si simple, ou pas, peu importe, principe de précaution, écrasons, écrasons, lançons ces "citoyens-zombis-devenus-rhinocéros" pour l'occasion on verra après, peu importe si la France est déjà défigurée (n'en déplaise à NKM et au nouveau Brel du Nord)  sans que le FN n'y soit pour grand chose n'étant pas aux affaires ou le bouc émissaire parfait, accusons-le de tous les maux, de toutes les "bassesses", "arnaques", accusons-le de fermer le Planning Familial afin qu'il puisse continuer à être le tremplin des LGBTIQ et leur volonté de "neutraliser" le genre… accusons-le de couper dans les subventions de "l'art contemporain", de renouer avec la diatribe nazie sur "l'art dégénéré", surtout si l'on ne s'agenouille pas devant les écrevisses géantes et autres tas de mégots mis sous fluo et rap, Bondy blog mon pote (mon te-po je voulais redi). Elles seules doivent avoir des subventions, ces belles écrevisses, et si elles sont devenues si énormes (comme les chevilles de nos dirigeants) le "réchauffement climatique" y est sûrement pour quelque chose ("extrême droiteeeuu le réchauffement, pas bô, bobo, "maman bobo" pendant ce temps le smog est à Pékin plus du tout à Londres…).

La fabrique de zombies-citoyens est devenu lui aussi un art contemporain. Même s'il n'est pas si subtil que ça. Mais ça marche. Et cela devrait même s'accélérer. Car au fond tout ce remue-méninge devait avoir lieu plutôt aux alentours de 2022, 2017 étant déjà acté comme revenant à un "sauveur suprême", c'est l'habitude, depuis 1958 ; mais le 1er tour des régionales a été si haut que 2022 semblait être déjà à portée de main tant le pouvoir est épars, quoique depuis des lustres, bon à ramasser mais la clique empêche le bon bras "patriote" de le récupérer (pas touche mon bout de gras, c'est la baston à la Cour des Miracles) la faillite économique étant masquée par la planche à billets de la banque européenne, la faillite politique est actée depuis 1969, la morale depuis les pleins pouvoirs votés à Pétain, plus de "grands" penseurs non plus paraît-il (Sartre n'ayant été qu'un journaliste pour Heidegger, ce qu'Aron ne savait pas) ce qui est faux : il y a encore des "penseurs" en France sauf qu'ils ne sont pas de gauche (banal) ce qui est après tout "normal" (hétéro-normal ?) celle-ci ayant détruit (déconstruction) toute pensée, art, volonté (toutes ces "dominations") préparant ainsi l'avenue de la "sidération" qui s'entraîne au Bataclan en attendant…

Que reste-t-il de nos vingt ans maintenant que les loups (les vrais) sont rentrés dans Paris ? Ceci : le lâche soulagement ; après tout, puisque toute cette classe/caste se prétend supérieure, laissons là se dépêtrer, à quoi bon relever ici et là ses impairs et manques puisque de toute façon il ne s'agit pour elle que de "faits divers", puisque "tout" (ou presque) serait "la faute du chômage" qu'elle entretient pourtant avec son modèle social fabriquant des pauvres sommés ensuite d'aller bien voter…

Après tout, le P.C.F lui aussi était monté haut… sauf que l'on était en pleine "trente glorieuses"…Mais à quoi bon argumenter ?… Le train accélère et va dans le mur en sifflotant… Mais le pire n'est pas toujours sûr… Quoique… Il y a quelques jours j'ai appris que la lune s'éloigne…oui… elle s'éloigne…J'ai eu un choc… Il est temps que j'arrête de commenter les trains qui n'arrivent pas à l'heure. Quelle heure d'abord ? De quel temps, quel calendrier ? Tout cela reste très relatif, la lune s'éloigne, voilà ce qui m'importera désormais.

Lucien SA Oulahbib 15/12/2015

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 282 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV

 

Comments are closed. Please check back later.