Où est le « barrage » contre le nationalisme corse?

Encore une fois le PS s'est lourdement trompé, planté même, et avec lui sa clique et sa claque comme Libération qui ose titrer d'"islamophobie" ce qui s'est passé ce jour de Noël 2015 en Corse…

Valls n'avait pas appelé à faire "barrage" aux nationalistes corses au second tour des Régionales alors que leur nouveau président a indiqué il y a peu qu'il reconnaissait de fait deux entités : la Corse et la France.

Et maintenant le PS et la Caste tentent de faire croire que rien n'est lié, que le caillassage des pompiers et des policiers, le sentiment d'impunité de certaines "victimes de la société" (corse?) qui agressent la puissance publique et enfin que la révolte d'une population qui a aussi voté "nationaliste" pour arrêter cette impression de ne plus pouvoir décider de son sort sur son sol, que ces trois faits ne seraient pas liés ?…De qui se moque-t-on ?

Imaginons un instant que ces incidents et leurs conséquences aient eu lieu sur un territoire contrôlé par le FN, que n'aurait-on entendu ! Au lieu de cela les chiens de garde aboient contre une population corse excédée qui n'a pas eu d'autre issue que d'envoyer un message fort à un pouvoir aux abois, un pouvoir failli, qui espère acheter le vote populaire avec sa prime activité (ou RSA consolidé) en janvier 2016 alors que les problèmes "sociaux" sont d'un autre calibre à commencer par créer les conditions d'un réel redémarrage économique et d'un réel "vivre ensemble" galvaudé par une permissivité inexcusable dont on voit le résultat aujourd'hui en Corse.

Le 1er Ministre et son Gouvernement doivent donc démissionner ! Et le Président de la République doit dissoudre (ou s'en aller).

Lucien SA Oulahbib 26/12/2015

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 359 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.