BULLETIN D’INFORMATIONS N° 24

Bulletin des Climato Réalistes

 
BULLETIN D'INFORMATIONS N° 24
 
A LA UNE :
  • Carl Wunsch fustige le niveau "décourageant" du débat sur le climat
  • La Cour des Comptes souligne l'inconnue de la facture de la transittion énergétique
 

ALARMISME

Un comité de plus

En France, on ne manque pas de comités Théodule chargés de nous alerter sur les conséquences de nos émissions de gaz à effet de serre. La lettre mensuelle aux élus de l’ONERC (Observatoire National des Effets du Changement Climatique) nous apprend ainsi l’existence d’un Comité de suivi de la stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, qui vient de proposer quarante mesures pour l’adaptation des territoires littoraux au changement climatique.

Selon le directeur du Goddard Institute de la NASA, le record de températures de février 2016 est « spécial »

“Wow » a sobrement twitté le 12 mars Gavin Schmidt, le directeur du Goddard Institute, ajoutant : « Normalement je ne commente pas les mois isolés…mais ce mois dernier a été vraiment …’spécial' ». Gavin Schmidt omet de préciser que c’est surtout le El Niño qui a été ‘spécial’. La Niña qui va suivre pourrait bien l’être aussi…

Quand les économistes invitent à la désobéissance civile

Professeur d’économie à l’Université de Lille, Jean Gadrey est aussi signataire de la fameuse pétition 350.org « Contre les crimes climatiques » jadis vainqueur au Climathon. Dans Alternatives Economiques, Il nous invite à rejoindre la vague mondiale de résistance (rien de moins) qui, du 4 au 15 mai 2016, ciblera les projets fossiles les plus « dangereux » de la planète. Selon ce mouvement, « l’urgence climatique devrait prendre la forme d’une désobéissance civile pacifique ». Pacifique, nous voilà rassurés.

James Hansen récidive

Le climatologue James Hansen, conseiller personnel d’Al Gore pour le mémorable film Une Vérité qui dérange, a publié le 22 mars dans la revue Atmospheric Chemistry and Physics un article estimant (en référence à ce qui s’est passé il y a 120 000 ans) que la hausse du niveau des mers des 50 prochaines années sera beaucoup plus rapide que prévu. « Cela signifierait la perte de toutes les villes côtières, la plupart des grandes villes du monde et toute leur histoire », a déclaré Hansen dans une vidéo qui accompagne son article.

Hansen n’en est pas à son coup d’essai : l’on se souvient d’un autre article de lui, paru en 2007, où il prophétisait 5 mètres de hausse des océans pour 2100 à partir du modèle de peur exponentielle hautement sophistiqué consistant à doubler la hausse tous les dix ans…

SCIENCES

L’océanographe Carl Wunsch fustige un « débat d’un niveau décourageant »

Dans un récent article publié dans Marine Science, l’océanographe Carl Wunsch écrit :

Au cours des dernières décennies, journalistes, blogueurs et politiciens tendancieux se sont immiscés dans l’océanographie se jetant sur les résultats du niveau de la mer, de l’acidité des océans, de la teneur en chaleur, du «hiatus», etc. Combiné avec les besoins en financement et à l’aspiration à la célébrité, il en résulte une littérature et un débat d’un niveau décourageant.

La teneur en vapeur d’eau dans la haute atmosphère surestimée

C’est une supposée rétroaction positive de la vapeur d’eau qui justifie les prévisions apocalyptiques des modèles du GIEC. Pas de chance : une étude publiée dans le Journal of Geophysical Research constate que l’estimation de la teneur en vapeur d’eau dans la haute atmosphère a été surestimée.

L’arctique canadien connaissait des étés plus chauds il y a quelques milliers d’années

Des chercheurs du Laboratoire de Paléoclimatologie de l’Université d’Ottawa, se fondant sur l’analyse des sédiments d’un lac situé dans le centre de l’arctique canadien, ont montré que les températures moyennes de l’air de l’arctique canadien atteignaient jusqu’à 7,5° C en juillet il y a 5000 ans.

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Du business en vue pour les certificateurs

Selon BFM Business, Ségolène Royal a écrit le 18 mars à la Fédération bancaire française ainsi qu’à plusieurs banques pour leur demander de s’engager pour faire certifier leurs fonds d’investissements qui financent l’économie verte par le label « transition énergétique et écologique pour le climat », lancé par le gouvernement.

La Cour des Comptes dénonce l’inconnue de la facture

Le rapport 2016 de la Cour des Comptes relève qu’« Aucune évaluation n’a encore été réalisée, ni par l’État ni par EDF, sur les conséquences économiques potentielles de l’application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. »S’exprimant en 2014 à propos de la mise en œuvre par la France du Paquet énergie-climat, la Cour des Comptes relevait déjà que la mutation nécessaire à la transition énergétique « ne peut ni s’inventer, ni se conduire sans une implication et une acceptation sociale fortes. Sa définition doit pouvoir reposer sur un débat public informé et transparent ».

 

Shirley Loral 1/4/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 330 vues

Tous les articles de Shirley Loral

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Fresh Air-LIDAC, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.