29 octobre 2020
Non classé

Kerem Shalom : à qui la faute ?

Selon la newsletter d’ Israël-annonces, la presse de ce matin relate des dissensions entre l’armée et les services de sécurité israéliens, qui se rejettent la responsabilité de l’attaque d’hier. Le commandant en chef de la région Sud a déclaré : « Des menaces avaient été reçues depuis mercredi. C’est pourquoi le Shin-Beit avait exigé de Tsahal l’arrestation de deux chefs du Hamas à Han Younès». Mais les services de sécurité affirment que les renseignements de l’interrogatoire des deux activistes n’ont été obtenus qu’après le drame.

L’armée se voit réciproquement montrée du doigt. Avertie depuis vendredi dernier de l’existence du tunnel, Tsahal, qui n’aurait semble-t-il pas mesuré le danger encouru, a affirmé : «Les menaces n’étaient pas concrètes et nous manquions d’informations précises sur les positions stratégiques des terroristes».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :