3 février 2023
Non classé

L’INQUIETANTE “RUPTURE TRANQUILLE” DE MONSIEUR SARKOZY

Dans une telle configuration, nous pourrions aussi penser que, faisant ainsi d’une pierre deux coups, cette charge ne serait rien d’autre qu’un contre-feu idéal destiné à cacher la m… au chat, autrement dit à masquer l’évident bloquage psycho-rigide dont Ségolène Royal semble objectivement affligée.

Et même, si j’étais vraiment méchant homme, ce qu’à Dieu ne plaise, je ne me gênerais pas alors de faire ressortir l’incapacité manifeste de la dame, à l’écoute 24/7 des cris et chuchotements de l’humanité souffrante, à disposer, pour en faire profiter les Français, d’une pensée autonome.

Dans son introduction, entre autres immondices, Eric Besson écrit : “Ce que cet ouvrage cherche à démontrer est que non seulement, ne lui en déplaise, Nicolas Sarkozy est bien “libéral, atlantiste et communautariste” mais qu’il est devenu une sorte de filiale française de la Bush Cie, un néo-conservateur américain à passeport français”.

Ainsi donc, les socialistes nous obligent, plus qu’à l’accoutumée, à nous pincer le nez tant, ce faisant, ils s’adonnent sans vergogne à une littérature que je qualifierais de caniveau. A bout d’arguments, ils nous refont le coup du parti de l’étranger qui infiltre l’Hexagone dans les fourgons du traître de service !

“Entendez-vous dans les campagnes/Mugir ces féroces soldats ?/Ils viennent jusque dans vos bras/Egorger vos fils, vos compagnes./ Aux armes, citoyens !”… En 2007, c’est tout ce que les socialistes trouvent de mieux à faire pour inciter les Français à capituler en rase campagne ! Bande d’enfoirés, le tarif syndical c’est 12 balles dans la peau !

Librement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :