2 février 2023
Non classé

Impasse ou espérance*

Mon nouveau livre s’attaque à ces questions qui, mon sens, sont fondamentales et incontournables si l’on veut donner un sens à la campagne électorale et aux élections présidentielles. A défaut d’affronter ces grandes questions, nous continuerons de changer en vain de gouvernement sans changer dans le fond de politique.
Les problèmes de la société française sont inhérents à notre propre « modèle » qui prend l’eau de toute part. Il faudra bien qu’un jour un homme ou une femme politique ait le courage de dire aux français quelle est la situation économique réelle de la France et ce qu’il faut faire pour en sortir. Il faudra bien qu’un jour les français aient le courage de porter au pouvoir un tel homme – ou une telle femme – et il faudra s’atteler ensemble à la reconstruction.
Cette reconstruction sera à la fois morale et économique car il n’y a pas d’économie viable sans valeurs morales fortes et claires. En ce domaine, nous pataugeons dans une débâcle qui est toujours le prélude aux pires catastrophes économiques et donc sociales. Car le social n’existe pas en lui-même, et surtout pas contre l’économique.
Les ambitions sociales supposent une économie prospère. Or, il se trouve que la France a de moins en moins de moyens au moment où elle nourrit les ambitions les plus démesurées. C’est irréaliste, presqu’enfantin. Les discours ne font pas vivre même s’ils peuvent faire illusion devant des masses désorientées.

Mon nouveau livre ne s’adresse pas aux masses mais aux individus, c’est-à-dire à chacun de nous. Car les « masses » ne réfléchissent pas ; elles répètent et suivent un leader. L’opinion publique, tout comme la masse monétaire ou le niveau général des prix, sont des agrégats construits qui n’ont pas d’existence objective.
Les « masses » sont des entités malléables et artificielles mais dont la formation se fait au détriment de tout épanouissement individuel, de toute prise de conscience personnelle. Je m’adresse donc à la conscience intime du lecteur, à son individualité et à sa personnalité, finalement à son jugement personnel. Pas besoin d’être un spécialiste de l’économie ou de la politique pour lire cet essai que les spécialistes tourneront en dérision.
Ce livre est pourtant le résultat d’une conviction profonde et d’une expérience longuement mûrie que ni l’ignorance des masses ni le mépris des élites ne pourront ébranler. C’est la conviction que la société française est victime d’un mensonge destructeur et d’un aveuglement collectif qui tournent à la farce en se présentant comme une espérance.

Note

* C’est le titre de mon nouveau livre « La troisième voie : impasse ou espérance » publié aux Editions Les Presses Littéraires.

Pour le commander

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :