29 janvier 2023
Non classé

La “Paix” selon le Parti Communiste Chinois…

Tout le monde sait que la Chine est un pays qui a 5000 ans d’histoire. Quelles que fussent l’époque ou la dynastie dans ce pays, il y a peut être eu des violences de la part de tel ou tel empereur, mais on n’en a jamais vu autant que sous le règne du Parti communiste chinois qui tue sans foi ni loi.

En effet des dizaines de millions de Chinois ont été tués par le régime communiste depuis 1949 : pour ne citer que quelques exemples, la réforme agraire 1950-52 a tué près de 5 millions de Chinois, le Grand bond en avant 1959-61 a fait environ 40 millions de morts, la grande révolution culturelle 1966-76 a tué entre 7 et 8 millions de personnes, plus le massacre de la Place Tian’an men en 1989 qui a fait des milliers de morts et puis la tuerie ne s’est pas arrêtée là, les Tibétains continuent d’être massacrés, 60 millions de chrétiens sont toujours persécutés.

Aujourd’hui les journalistes chinois et les avocats des droits de l’homme sont persécutés à grande échelle, 100 millions de pratiquants de Falun Gong sont persécutés depuis 1999 et cela se passe encore maintenant au moment où je parle.

A travers l’histoire du Falun Gong, on peut aussi voir clairement cette féroce violence de la part du parti communiste chinois qui se fait passer auprès du peuple pour l’Etat chinois et personne n’a le droit de le remettre en cause, en réalité, c’est une mafia qui gouverne le pays sans fondement, ni foi ni loi avec une enseigne « l’état ».

Le Qi Gong est la culture millénaire des Chinois depuis la nuit des temps, le Tai-chi de l’école Taoïste, le yoga d’Inde et d’autres méthodes de Qi Gong de l’école Bouddhiste et Taoïste sont considérés comme le domaine de la science du corps humain en Chine, le Falun Gong est une méthode d’exercices de Qi Gong de l’école Bouddhiste, tout comme les exercices du tai-chi, du yoga, il offre aux citoyens du monde, sans limite de race ni de culture, une occasion de pouvoir retrouver, un respect selon Authenticité-Bonté-Tolérence dans la vie de tous les jours, pour mieux vivre en harmonie avec le monde, il est composé également de cinq séries d’exercices paisibles qui développent la sagesse et l’énergie positive, il fait partie intégralement de la culture chinoise.

C’est pour cela que Monsieur Li Hong Zhi a été invité plus de 50 fois par l’organisme national du Qi Gong dépendant du ministère de sport en Chine entre 1992-1994 pour transmettre le Falun Gong, le Falun Gong a été nommé « école Vedette de Qigong » à l’époque, les grands médias parlaient de ses bienfaits à la population, à partir de mai 1992, quand il a commencé à être transmis publiquement en Chine, le Falun Gong a reçu de nombreux prix dans le monde entier y compris en Chine avant la persécution, c’est par sa bonne valeur morale qui est Authenticité Bienveillance Tolérance plus sa gratuité et son efficacité réelle pour la santé que le Falun Gong a connu un succès et une transmission rapide de bouche à oreille. Vers la fin de l’année 1998, le nombre des pratiquants de Falun Gong atteignait plus de 80 millions en Chine selon le Comité du Sport Chinois à l’époque. Et bien sûr, ces exercices sont pour tout le monde, alors parmi les 80 millions de gens qui pratiquaient, on trouvait des Dirigeants du parti, des généraux de l’armée, des policiers, des soldats, des cadres, des ouvriers, en somme, toutes les couches sociales.

En France, le Falun Gong a été transmis par le biais de l’Ambassade de Chine à Paris en mars 1995 en présence de l’Ambassadeur. Nous l’avons appris à cette occasion, cela fait maintenant plus de10 ans que l’on peut nous voir pratiquer ces exercices dans de nombreux parcs et jardins à Paris.

Mais ces 80 millions de pratiquants de Falun Gong en Chine étaient devenus beaucoup plus nombreux que les membres du Parti Communiste Chinois. Comme le Parti Communiste Chinois est le parti politique le plus dictatorial au monde, le grand succès du Falun Gong bien qu’apolitique, a quand même inquiété l’ancien président chinois Jiang Zemin. Donc, par jalousie, Jiang Zemin a ordonné à tous les niveaux de l’état chinois de participer à la répression du Falun Gong, ils n’ont recouru qu’à la diffamation, à la tuerie, aux tortures, au lavage de cerveau, à l’enfermement dans les camps de travaux forcés, tout est permis pour détruire les gens qui pratiquent le Falun Gong en Chine depuis juillet 1999.

Marie Holzman
Présidente de l’association Solidarité Chine, sinologue


À l’étranger, Jiang Zemin et le PCC diffament le Falun Gong à l’échelle internationale, ils font pression par des moyens économiques et diplomatiques sur les pays qui souhaitent dénoncer ce massacre, malgré les condamnations des ONGs et des personnes de bonne volonté dans le monde, malgré les différentes résolutions du Parlement Européen condamnant cette persécution inhumaine, Jiang Zemin et le PCC ne cessent pas d’utiliser la violence et le mensonge contre les pratiquants du Falun Gong qui n’ont jamais répondu par la violence. D’ailleurs comme les pratiquants de Falun Gong respectent des normes de l’Ecole bouddhiste, qui sont Authenticité, Bonté, Tolérance, ils sont totalement pacifiques et malgré cela la violence mafieuse de Jiang et ses complices du PCC au nom d’une enseigne d’Etat frappe cruellement ces hommes et femmes respectueux des autres. Des gens peuvent se demander pourquoi la persécution continue alors que ce n’est plus Jiang qui est au pouvoir. Mais dans l’histoire du parti communiste Chinois, qui peut passer au dessus d’un ancien Président qui est encore vivant ?

À ce jour, nous savons que plus de 3000 pratiquants identifiés ont été torturés à mort, mais le vrai chiffre est à multiplier par je ne sais combien ? Des milliers sont enfermés de force dans des hôpitaux psychiatriques, des centaines de milliers sont encore dans des camps de travaux forcés. Et on ne sait plus combien de petits orphelins qui errent sans parents dans le froid ? Et combien d’élèves qui n’ont plus le droit d’aller à l’école ? Combien de gens n’ont plus le droit de travailler…

La nouvelle la plus accablante est celle du trafic d’organes prélevés de force sur nos pratiquants du Falun Gong vivants, des milliers sont victimes pour servir de banque d’organes, Jiang Zemin appelle cela « le meilleur moyen d’éliminer les ennemis de l’Etat », alors que ces hommes et femmes sont tout simplement le peuple chinois. Ceci est une véritable tragédie humaine.



André Lewin

Nous, nous continuerons à dénoncer et condamner les crimes commis par Jiang Zemin et ses complices du PCC, il faut que le monde comprenne, le PCC n’est fait que de corruption, de violence et de mensonge. Bien que le Parti communiste chinois montre la Chine superficiellement comme un pays en voie de développement, mais en réalité on voit mal la face cachée, en réalité, c’est une grande source de violence dans le monde. Pour retrouver la Paix et la tranquillité, on ne peut que dénoncer ses crimes en tant que citoyens du monde. Plus on le dénonce, plus le monde avance vers la lumière et la paix.

Nous faisons appel à toutes les ONG, aux gouvernements démocratiques, aux personnes de bonne volonté, à vous, Mesdames et Messieurs pour continuer à nous aider afin que toutes ces horreurs s’arrêtent, pour retrouver la Paix !

Dossier suivi par Netha :

David Kilgour, parmi les intervenants : David Kilgour http://davidkilgour.ca :
a lu son rapport concernant les prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine
http://67.28.120.71/news/6-10-10/5048.html
http://organharvestinvestigation.net

Journal web et édition papier : La Grande Epoque www.lagrandepoque.com

A remarquer l’édition spéciale “Neuf commentaires sur le Parti communiste” (éd. papier gratuite à demander)
http://www.lagrandeepoque.com/content/blogcategory/43/52/

Marie Holzman
Présidente de l’association Solidarité Chine, sinologue

Les Avocats sans frontières, Maître William Goldnadel, qui, sous un autre angle, a présenté les raisons du détournement du mot “paix”.

Les compliments de Ségolène Royal à la justice dictatoriale de Chine ont été plusieurs fois évoqués.
http://blognadel.over-blog.com/
“Ségolène avait l’extrême bravitude d’évoquer en Chine les « droits humains ».”



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :