3 février 2023
Non classé

Pour un mépris absolu des nihilistes islamo-arabistes et le refus de tout pardon (up to date)

Ces assassins n’ont de cesse de plastiquer universités, marchés, policiers, et évidemment ces morts alimenteront les comptes macabres des anti-américains pour accuser la Coalition d’être à l’origine de cette barbarie, ce qui est évidemment risible, puisque même sous Saddam les morts s’amoncellaient à la façon Maya mais cela ne se voyait à peine, dans l’ombre des camps et des fosses communes à l’abri des médias.


Il faut mépriser, écraser, ces pures vermines, et critiquer vertement tous ceux qui les soutiennent ou les comprennent en parlant de “fautes” alors que ces monstres ne cherchent pas à libérer à résister mais à tuer, tuer, tuer encore, et comme ils ont du mal à le faire aux USA et en Europe depuis Madrid et Londres, ils s’en prennent au plus près, tout en se sachant soutenus par tous ceux, de l’extrême droite à l’extrême gauche, qui disaient récemment que Robert Redequer “l’avait bien cherché” parce qu’ils en veulent à la Modernité, à la Liberté, tous ces envieux, mesquins, petits, presque riens, qui guettent désormais le moindre rayon de soleil comme preuve du réchauffement climatique en guise de seul lien religieux, remède et superstition de grand mère au nihilisme qui les ronge et dont ils espèrent entre deux émissions people être délivrés par ces aliens qui tuent en priorité des musulmans, faute de mieux. Eloignons-nous de toute cette malfaisance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :