24 septembre 2020
Non classé

Sarkozy devrait s’affirmer plus libéral

Sarko ne peut plus faire le coup de l’identité nationale etc, il a suffisamment rassemblé à droite ; il faut maintenant moins appeler à la création d’un micro-parti godillot du centre que d’aller franchement vers ce plus d’initiative et de responsabilité que demandent ces professions libérales, ces cadres supérieurs et toute la frange bobo de gauche qui ont voté Bayrou parce qu’ils veulent qu’on leur lâche les baskets tout en se sentant solidaires.

Plutôt que de se battre à être plus étatiste que moi tu meurs comme le fait Xavier Bertrand en demandant aux socialistes de prendre en charge les franchises à 1 et 18 euros en matière de santé, Sarkozy devrait mettre sur la table l’idée d’une sécurité sociale d’entreprise, de choix libre d’assurances en général, du chômage à la sécu, de fond mutualisé pour les soins lourds, de fonds de pension, de participation salariale et d’une réflexion sur la hiérarchie manageriale afin que les cadres soient mieux associés aux décisions. Certes, ce n’est pas le rôle de l’Etat que de penser ainsi, mais pour le moment la vie politique française est faite de telle sorte qu’une certaine veille étatique semble être la bienvenue en tant que conseil à la société civile, arbitre, mais aussi agitateur d’idées (comme installer le haut débit partout via la fibre optique, chose qui aurait dû être fait depuis vingt ans…) voilà ce que pourrait faire un Etat éveilleur plutôt qu’un Etat nounou.

Sarkozy a encore dix jours pour donner un contenu au thème de la rupture qui l’a mené à ses 31%. Qu’il ne gâche pas cette opportunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :