6 février 2023
Non classé

La démocratie : une calamité pour la gauche française

La gauche française n’a pas apprécié la victoire aux élections de Nicolas Sarkozy. Pour elle l’élu est un raciste et un dictateur fasciste. En Pologne, avec les idées de M. Sarkozy, celui-ci se serait probablement retrouvé quelque part au centre du paysage politique, mais en France il est qualifié de dangereux et d’exalté de droite.

Le soutien aux terroristes palestiniens est un laissez-passer

dans les salons parisiens


Une fois encore se confirme la thèse d’une France qui fait figure d’exception (1). Les trotskystes et les maoïstes y sont considérés comme des politiques sérieux, se pavaner avec un tee-shirt à la faucille et au marteau est considéré comme le dernier cri de la mode et le soutien aux terroristes palestiniens est un laissez-passer dans les salons parisiens.

D’autant plus étonnant est le fait que quelqu’un comme Sarkozy parlant d’ « amis américains », du marché libre et appelant les Français à enfin se mettre au travail, ait gagné les élections avec une forte majorité des voix par rapport à la candidate d’un parti socialiste, et ce, avec une participation frôlant les 85%. Tous les politiques dans le monde rêvent d’un tel mandat.
Mais une partie de la gauche française ne reconnaît pas ce mandat. Pour elle, le mot démocratie est passe-partout : la démocratie n’est bonne que lorsque la gauche l’emporte. Et la tolérance ? D’accord pour celle-ci mais pas pour des idées qui nous déplaisent. Les droits de l’homme ? Volontiers mais pas pour les propriétaires des voitures auxquelles nous mettons le feu et pas pour des propriétaires des magasins que nous cassons.

Juste avant le deuxième tour des élections madame Ségolène Royal prévenait : si Sarkozy gagne, une explosion de violence attend les Français. De la même manière les médias de gauche prennent un ton dramatique. La réalisation d’une prédiction ? Non, plutôt un appel délibéré, antidémocratique, censé provoquer une révolte contre un candidat jugé « inadéquat ». La révolte couve sous la cendre mais jusqu’à nouvel ordre, l’affreuse démocratie, tellement haïe par la gauche, triomphe encore…

[1] La France est « exceptionnelle » : en français dans le texte

Rzeczpospolita du 9 mai 2007

Traduction du polonais Irena Elster

http://www.rzeczpospolita.pl/dodatki/druga_strona_070509/druga_strona_a_1.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :