7 février 2023
Non classé

Mise au point : France-Echos n’est plus partenaire de Liberty Vox et de Rockik.com

Afin de lever toute ambiguïté sur ces propos, je tiens à préciser que je n’ai reçu aucune explication en privé de cette expulsion, ni avant, ni après, et que je n’en ai pas été prévenu autrement que par le fait de ne plus pouvoir me connecter à mon compte. Je ne peux donc pas « comprendre fort bien » la décision prise et je ne porte aucun jugement sur elle. Je n’ai pas à quémander des éclaircissements que l’administrateur de Liberty Vox n’a pas jugé utile de me donner personnellement, malgré notre partenariat loyal qui durait depuis la création de son site. Par cette décision unilatérale sans sommations ni explications de sa part, l’administrateur de Liberty Vox a rompu les liens de partenariat qui nous unissait.

Je souhaite que l’administrateur de Liberty Vox mette en ligne la présente mise au point en complément à ses commentaires sur mon exclusion, afin que les lecteurs ne fassent pas d’interprétations erronées de ses propos et pensent à tort que la nécessité ou les motifs de cette exclusion seraient partagés entre lui et moi.

Parallèlement, l’animateur principal de Rockik.com m’a insulté et diffamé copieusement sur ses ondes pendant plusieurs jours, tout en se montant la tête publiquement et sans raison contre moi et contre France-Echos. (Ci-dessous, un extrait mp3 de 40 minutes.) Il s’étonne curieusement que je lui refuse une interview dans ces conditions. Il va de soi que ce type d’attitude rompt également toute collaboration. Je ne peux travailler ni avec ceux qui utilisent de telles méthodes, ni avec ceux qui continuent à s’en faire complice.

Je veux bien connaître avec des gens des différences d’opinions, d’objectifs ou de méthodes, et même parfois de sérieux différends. Mais je ne travaille pas avec des personnes qui dépassent les bornes des relations humaines nécessaires à une coopération viable. Il ne serait pas sain non plus que je cohabite avec eux au sein de coopérations tripartites.

Je constate que des internautes regrettent « une querelle d’ego » ou l’arrivée d’une « division ». J’estime qu’ils font une mauvaise analyse, et que leur déception n’est pas justifiée. Je ne pense pas avoir montré un quelconque ego, même face à ceux qui me prêtent des desseins sournois ou qui m’ont agressé verbalement et avec qui je suis toujours resté courtois. Ce qui prouve que nous n’avons ni les mêmes valeurs ni les mêmes objectifs, c’est que ce sont généralement les mêmes personnes qui ont émis sur le forum de Liberty Vox des ragots, des insultes, des diffamations à caractère sexiste, raciste, sectaire ou discriminatoire à l’encontre de Rachida Dati.

Mes nombreuses réactions à leurs propos démontrent, si c’était encore nécessaire, que je refuse toute complicité d’avec eux, d’avec ceux qui les encouragent et les flattent, et d’avec ceux qui considèrent leur attitude comme normale. Ce n’est pas une « division » nouvelle, mais un clivage fondamental que nous n’avons hélas pas décelé auparavant. Je trouve salutaire que la situation soit clarifiée. Le sérieux et la crédibilité des projets auxquels je travaille ou je collabore n’en seront que renforcés.

Extrait audio de Rockik.com le 24 mai 2007 : Téléchargez le mp3 en cliquant ici (5 Mo)

Pour poursuivre le fil :

https://www.resiliencetv.fr/modules/newbb/viewtopic.php?viewmode=flat&topic_id=408&forum=23

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :