28 janvier 2023

Citoyens francais convertis à l’islam

Il y a dix ans c'était le bouddhisme, 20 ans le punk et le junk (bond, bûcher des vanités, les photos de Newton), 30 ans le maoïsme version light (Libération), 40 ans, le hippisme et la marge (féminisme, homosexualisme, gauchisme, etc), la droite idéaliste anti-communiste (Occident), les fondamentalistes de tous bords, aujourd'hui l'alter-écolo et le néo-intégrisme qui fusionnent en l'alter frugalité dont l'alterislamisme est une version hard.

A remarquer aussi que les conversions s'effectuent dans les populations technicistes et médicales se souciant comme d'une guigne de réflexions philosophiques entre 20 et 30 ans, pensant que "la" science leur amènerait un jour le kit prêt à l'emploi pour vivre à deux etc ; mais rien ne vint, et comme la fête nihiliste n'a qu'un temps, tandis que l'horloge biologique tourne, aussi la solution c'est le retour à l'ordre, prosélyte, vers la supposée source non entachée des rancoeurs contre la religion des parents, souvent absents et jouisseurs, le tout dans une attitude post adolescente cherchant l'interdit pour s'y soumettre alors qu'on le transgressait allègrement avant.

Il y aurait toute une étude psychosociologique à faire, visiblement.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :