9 décembre 2022

Irak : coup bas du journal Le Monde de plus en plus palestinisé

Loin de nous l'idée de soutenir à l'aveugle ce qui se passe sur le terrain. Et il y aurait beaucoup à dire, y compris dans le passé, sur le nombre d'erreurs effectuées. Sauf que le rôle d'un journaliste n'est pas de lire les évènements à la lumière des seuls différents du passé, voire de jeter, sciemment, de l'huile sur le feu comme le fait ce reportage (s'appuyant sur un travail du Washington Post effectué en avril), qui, en fin de compte, met en équivalence quelques meurtres gratuits de certains furieux et les centaines d'exécutions islamo-baathistes, mais de contextualiser les faits en établissant des comparatifs et en expliquant les défaillances.

Or, nous sommes ici en présence d'une palestinisation des médias qui met en scène le pis et légitime de ce fait le droit de représailles, de vengeance ; bref, à la lecture d'un tel "reportage", tuer un américain devient non seulement légitime, mais obligatoire si l'on veut préserver un certain sens de "l'honneur". C'est la "haine de soi" version Mad max qu'entretiennent de façon masochiste les presses européennes et américaines, les journeaux démocrates et parisiens en tête de gondole.

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :