25 octobre 2021

A propos des exactions de quelques soldats israéliens


Il a été fait état d’actes répréhensibles mortels à l’encontre de certains palestiniens (une femme a été tuée accidentellement) à Gaza, la police militaire enquête, faut-il en conclure que ces actes avaient été commandités par la hiérarchie ? Il ne semble pas, ce n’est pas dans la tradition de l’armée israélienne, et n’oublions pas que beaucoup d’attentats suicides ont été l’oeuvre de femmes-bombes. L’énervement, le fait que le Hamas avait déclaré qu’il avait piégé les maisons ont fait que les plus suspectes ont été passées au peigne fin, ce qui implique de les mettre en dessus dessous. Par ailleurs, ces exactions se comptent sur les doigts de la main du moins semble-t-il, attendons pour voir, mais il est clair que ces débordements classiques en temps de guerre (car il s’agit d’une guerre) vont donner de l’eau au moulin de ceux qui dénoncent la paille dans l’oeil israélien.

 

Voir également : Le droit de critiquer Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :