16 mai 2021

Up to date: Jacques Chirac et sa rue arabe

Un Aladin 2009, qui a le soutien de Jacques Chirac, entre autres – voir plus bas posté le 31 mars – est censé œuvrer au rapprochement judéo-arabe en expliquant la Shoah aux Arabo-Musulmans pour qu’ils cessent de la nier et d’encenser Garaudy. Beau projet, comme il est dit plus bas. Mais cela reviendrait sans doute à tenter de nettoyer les écuries d’Augias et n’est pas Héraclès qui veut. Et on trouve de bien curieux soutiens à ce site/ projet. Comme le Président de la Conférence islamique, mentionné plus bas. Ou d’autres soutiens pour le moins douteux. En effet, sur le site de la Fondation de Jacques Chirac  on peut lire cette déclaration de l’ancien Chef de l’Etat de la Mauritanie, pays esclavagiste, Ely Ould Mohamed Vall, en réponse à la question « pourquoi vous associer au Projet Aladin ? » : « La Shoah n’est pas un problème spécifique qui ne concernerait qu’une communauté : aujourd’hui il y a encore des milliers de Shoah dans le monde…. » Si ça, ce n’est pas de la banalisation et une forme de négationnisme de la Shoah….

 

Le 27 mars Jacques Chirac inaugure le Site Aladdin. Le 29 mars la rue Jacques Chirac est inaugurée en grande pompe à Ramallah. Ce même jour les dirigeants OLP du « camp » de Jénine condamnent sans appel une Arabe israélienne qui a fait jouer un orchestre de jeunes Palestiniens pour, justement, des survivants de la Shoa….

Rien que du beau monde à l’UNESCO pour le lancement du projet Aladdin et de son site conçu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah pour informer les Arabo-Muslmans désinformés sur la Shoah par leurs dirigeants. Plus de 200 dignitaires venus de 30 pays, nous apprennent les dépêches. Parmi eux le Président du Sénégal qui est également le Président de l’Organisation de la Conférence Islamique, qui contrôle l’ordre du jour de Durban 2 – qui devrait porter atteinte à la liberté d’expression, aux droits élémentaires des femmes, et s’efforcera de poursuivre son entreprise de délégitimation d’Israël –   et Jacques Chirac.

La raison d’être de ce site : faire connaître les réalités de la Shoah dans le monde arabo-musulman et promouvoir de ce fait l’entente entre ce monde et le monde juif. Beau projet, certes. Mais quelles sont ses chances de réussir ?

Une première réplique, en quelque sorte, vient de Jénine. Des responsables du « camp » de Jénine condamnent vigoureusement l’initiative d’une Arabe israélienne qui a fait jouer 13 jeunes musiciens palestiniens de la ville pour des survivants de la Shoah dans les faubourgs de Tel Aviv. De plus, Wafa Younis est désormais interdite de Jénine. Ou, tout au moins, est-elle menacée si elle y remet les pieds…Sa sécurité ne pourra être assurée ont lancé ces « responsables » palestiniens.
Il faut noter également que le Site Islamonline qui annonçait la naissance d’Aladdin mettait en parallèle à la Shoah le négationnisme, mentionnant Garaudy, super star dans le monde arabo-musulman, Le Pen, l’évêque négationniste qui a défrayé la chronique récemment ou le Président iranien Ahmadinejad….

Troisième mouvement : France 2, entre autres, nous apprend le 29 mars qu’une rue de Ramallah portera le nom de Jacques Chirac. Et nous rappelle, images à l’appui, que si les Palestiniens le prisent à ce point, c’est qu’il s’est conduit d’une manière étonnante lorsqu’il était reçu à Jérusalem…Celui qui était alors le Chef d’Etat français avait perdu son calme et copieusement engueulé les services de sécurité israéliens qui s’efforçaient de le protéger de la foule dans une ruelle de la Vieille Ville de Jérusalem.
Incident peu glorieux mais que le « Premier ministre » palestinien a pourtant tenu à rappeler.
Et, bien sûr, il avait reçu un Yasser Arafat mourant – et dont la réputation n’est plus à faire- en France.
Cette rue va aoûter au contribuable français – ou européen, puisque nous sommes l’un des principaux bailleurs de fonds de l’Autorité Palestinienne – près de 340.000 €….

Cela rappelle la conduite de l’ancien Chef d’Etat lors de l’inauguration du mur des noms des déportés juifs de France au Musée de la Shoah à Paris. Il avait tenu à évoquer les Palestiniens lors de la cérémonie….Et l’on sait que Jacques Chirac était très lié à l’ancienne représentante de l’Autorité palestinienne en France qu’il embrassait de si bon cœur sur le perron de l’Élysée…..

Une réflexion sur « Up to date: Jacques Chirac et sa rue arabe »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :