25 septembre 2022

Mathieu Kassovitz et le 11 septembre

 

"Après avoir consacré un film à la gloire des criminels de banlieues et s’être affiché dans "Münich" comme un agent de l’Etat juif honteux de défendre son pays, Mathieu Kassovitz enfonce le clou… et rejoint Jean-Marie BigardMarion Cotillard et Christine Boutin au firmament de la connerie française.

Kassovitz vient de ruiner sa carrière en quelques minutes. Encore un qui va finir au placard… Les nazis recrutaient d’abord dans les universités, les communistes dans les salons littéraires. Les islamistes sont plus high-tech : ils séduisent les idiots utiles du cinéma.

Kassovitz, Cotillard, Bigard…. Il n’y a pas à dire, la France produit des cerveaux".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :