4 mars 2021

De la guerre des mots, à la guerre tout court

Presque tous les hauts fonctionnaires et la plupart des élus eurobureaucrates se déchaînent contre le président tchèque Vaclav KLAUS. Après la parodie de référendum qui a extorqué aux Irlandais à la dérive, un oui ni franc, ni massif, le courageux président Tchèque est devenu le dernier empêcheur de se suicider en rond. C’est un devoir de signer la pétition européenne qui le soutient. Vaclav KLAUS ne veut pas du traité de Lisbonne pour plusieurs raisons très valables. Nous nous attachons ici à la plus suffisante de ces raisons. Un autre dirigeant européen la partage. Sans surprise, le président du conseil italien Silvio BERLUSCONI est aussi dénigré par les propagandistes porte-coton.  Rappelons qu’à de rares exceptions près, tous les grands organes de propagande occidentaux sont soudoyés et contrôlés par l’argent d’Eurabia. Ils sont contraints de faire efficacement sa promotion, tout en dénigrant les opposants. L’efficacité se traduit par les moyens les plus sournois possibles. Parmi les exceptions, certains d’organes de propagande sont spontanément pro Eurabia par pure haine contre la civilisation occidentale, quoique le plus souvent, l’argent d’Eurabia s’ajoute à cette haine.
 
Ainsi décervelés depuis des décennies, en écrasante majorité, les occidentaux de moins de cinquante ans ne sont même plus conscients de l’invasion qu’ils subissent, ni de
l’Eurabisation agressive des sociétés dans lesquelles ils vivent. Les protestataires sont traités de "racistes" et au mieux menacés de poursuites judiciaires, quand ils ne sont pas assassinés dans l’indifférence générale, voire à la satisfaction de la propagande. Quelques exemples en France, rien que durant ces dernières semaines :
–          les bouffonneries d’un ministre de l’intérieur se défendant "d’islamophobie", comme s’il s’agissait d’un délit,
–          des "juges" coutumiers du fait, ont relaxé une complice notoire des nazislamistes. Elle s’était réjouie de l’assassinat de dix soldats Français en Afghanistan et en souhaitait d’autres. Elle était accusée d’apologie du terrorisme, par la garde des sceaux elle-même, Michèle ALLIOT MARIE, peu suspecte "d’islamophobie",
–          l’hallali contre le mouvement citoyen "Riposte Laïque", par le ban et l’arrière ban des nazislamophiles de France, en tête desquels, l’inévitable immonde quotidien du soir parisien.
 
Au plan international, la situation est compliquée par l’accident électoral survenu aux USA. Enfin dégrisés de la propagande "à l’européenne" infligée par leurs média, environ soixante pour cent des Américains constatent horrifiés, qu’ils se sont donnés pour président, un sympathisant des nazislamistes. Cette tare de l’occupant de la Maison Blanche, s’ajoute à son gauchisme désormais flagrant dans les autres domaines. Jamais un président des USA n’a été autant détesté dans son propre pays. Mais bien sûr, pas un mot de cela dans la propagande
Eurabia. Comme l’ont analysé tous les spécialistes lucides, c’est parce qu’il fait tout pour anéantir le rôle de défenseur de l’Occident tenu par les USA, que l’actuel président est adoré par les pro Eurabia aspirant à la dhimmitude et à l’islamisation, de toute leur folie et de toute leur haine. Ce guignol qui entre autres, accepte de discuter avec le zombi vénézuélien, qui abandonne à la convoitise de la Russie hégémonique les ex pays du bloc de l’Est, qui se tait devant les graves provocation de la Corée du Nord et qui comble du comble, ne croit pas à la menace nucléaire iranienne, ce phénomène de foire, comme n’importe quel petit politicard, ou propagandiste de la vieille Europe, ne voit comme problème planétaire majeur, que la cinquantaine de familles juives habitant la ville juive de Hébron, ainsi que les autres villes et localités juives des provinces juives à jamais, de Samarie et de Judée.

Il faut dire qu’il est entouré par une clique de "conseillers" qui n’auraient pas dépareillé la chancellerie du IIIème Reich, comme par exemple l’authentique 5ème colonne BRZEZINSKI, de nouveau nuisible, comme son ex patron, la vieillerie nommée CARTER. Comme il sied à la nature humaine, le mal est commis avec infiniment plus de zèle que le bien. Ainsi, les actuels staliniens ne s’embarrassent pas de scrupules pour s’allier avec les Eurabia fanatiques en écrasante majorité, et profiter de la complicité tacite de leur complice de la Maison Blanche, pour tenter de mettre fin à la civilisation occidentale. Nous sommes sûrs qu’ils ne veulent pas perdre une seconde de cette conjoncture miraculeuse pour eux.
 
Assisterons nous passivement à cette catastrophe ? Tout a déjà été dit sur le pourquoi et le comment de la présente situation. Tous les scénarios possibles ont déjà été analysés. Le temps des explications est fini.  Si des occidentaux ne se dressent pas contre l’invasion
d’Eurabia aujourd’hui, demain il sera trop tard. La révolte être efficace. En commençant par dénoncer les agents propagateurs, les propagandistes, en première priorité, les politicards ensuite. Le reste ne se raconte plus.

 le 7 octobre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :