29 juillet 2021

De Hollande à Dieudonné : le même continuum

Toute la classe politico-médiatico-intellectuelle française est bien entendu responsable de  la forte fragilisation symbolique actuelle du spirituel français dont Dieudonné est désormais le parfum et Soral son remugle.

Que ce dernier ait pu aller étaler son étron mental face au mémorial à Berlin en dit long sur l'état de décomposition avancée d'une élite qui n'a eu de cesse de démonétiser Israël et de sacraliser la cause arabo-musulmane dont la Palestine serait le drapeau alors qu'il en est le cache sexe. Aussi Hollande ou Valls, voire Coppé et la gauche bobo qui s'offusquent du phénomène feraient mieux de s'occuper d'autre chose tant leurs méthodes n'ont fait qu'envenimer les choses.

Il était en effet de bon ton d'inviter ces deux sommités mondiales dans les salons à la mode pour cracher sur Israël (qui a tort à 100% puisque l'on ne connaît pas le pourcentage de torts de l'autre côté…). En fait le bourgeois  qui a lu Foucault et donc Sade a besoin d'avoir peur pour bien manger digérer et devenir cocu au dessert. Il avait besoin qu'on le lui dise bien profond les mensonges sur les riches Israël et les juifs (pour oublier sa couardise en 40 et sa lâcheté en 42/43 : date à laquelle Sartre sortait l'Etre et le Néant).

Ces deux éminents savants que sont Dieuvendu et Sot râle n'auraient pourtant pas tenu deux minutes non pas devant le Betar, mais quelques simples d'esprits qui ont tout lu sur l'affaire et savent ce qui s'est réellement passé en 48. Sauf que depuis que De Gaulle a critiqué Israël en 1967 (car Israël aurait dû se laisser massacrer à l'époque) et que la gauche tiersmondiste a pris le pouvoir spirituel, il est normal que la parole soit laissée aux Nabe et consorts qui se disent au fond que si la cause israélienne a été aussi bien retournée, le génocide juif peut l'être tout autant, pourquoi pas, le génocide opéré dans la population noire par la traite arabe est à peine relevé, on ne verra guère un Obama aller se recueillir dans une de ces chambres où ils étaient émasculés.

Les apprentis-sorciers (comme Hollande Patrick Cohen, Caroline Fourest, Field, Ruquié,Taddeï, PPDA…sans parler de Todd et de Badiou mais aussi BHL, Finkielkraut) ont bien nourri leurs monstres avec de la haine antiriche antiaméricaine, antiBush, antisioniste, antilibérale, et maintenant leurs bébés ont grandi et leur renvoient ce qu'ils ont retenu : haine antijuive, haine de la démocratie, désir de devenir des étrons façon Corée du Nord ou Chavez, des thons donc, dont ils arborent la forme et surtout la glisse, comme des espèces d'Aliens en réalité qu'il faut voir tels de toute façon tant ils sont hors sens commun, des espèces de tags, de crasse, le chewing gum collé méchamment, ou glissé sournoisement  dans cet urinoir qu'est devenue l'urne électorale.

Si la même élite qui les a produit prétend les réduire alors oui il faut s'en inquiéter car c'est aussi la même qui promet les lendemains qui chantent depuis quarante ans maintenant, soit le 1er choc pétrolier… Et puis les Allemands n'étaient pas tous comme ça en 1926, mais peu à peu, 7 ans après, il en était tout autrement… En France, on préparait surtout les congés payés de 1936. Occupons le bon peuple, oublions l'évacuation de la Ruhr, oublions les ébauches de pacte  soviético-nazi… Aujourd'hui les mêmes ou presque songent à la semaine des 28 heures et au Smic à 1800 euros net pour tou(te)s au sens littéral en frappant les juifs (euh non, les riches, "je n'aime pas les riches, j'en conviens" disait Hollande il n'y a pas si longtemps) au portefeuille de l'IR fusionné avec CSG. Tout est lié. Ou presque. Vive le "pacte de responsabilité"…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :