6 décembre 2021

L’Algérie, le Maroc, l’Egypte sont-ils des états arabes ?

imode.jpgCertains journalistes (même sur France Info !) parle d'Israël comme l'Etat hébreu, qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui sinon un peu juif tout de même ? Or, quel est l'argument majeur s'opposant à cette qualification (relayé aussi sur la BBC) ? Qu'il existerait une minorité arabe en Israël et  (donc) ce seraitdiscriminant pour elle. Admettons. Si l'on suit ce raisonnement dans ce cas l'Algérie, le Maroc, l'Egypte, ont de fortes minorités non arabes (respectivement Berbères, Coptes) pourquoi persistent-ils à s'appeler "pays arabes" membres de la ligue arabe qui plus est (de même que l'OLP).

Parlons d'elle : les palestiniens veulent construire un Etat palestinien, arabe, ils le disent sur tous les tons, et les israéliens n'auraient pas le droit d'affirmer le caractère juif de leur nation ? Au nom de quoi le leur refuser, surtout si le terme juif n'est pas pris dans son sens religieux ni même ethnique mais culturel au sens civilisationnel ? Pourquoi ce déni des cultures ?…

Vivre en Israël, comme juif, comme Juif (religieux), et aussi comme non juif, est possible, mais il faut admettre qu'un non juif ne peut pas récuser aux israéliens non arabes d'être juif et Juif et vouloir le rester. La mode, certes, est dans le refus de toute identité, surtout gênante c'est-à-dire mal vu, cela fait "essentialiste" (ainsi même se dire gay fait essentialiste pour la philosophie queer), sauf si l'on est arabe, musulman, voire membre d'une ethnie perdue au fond du Mexique où une ex-attachée de presse s'extasiait de sa rencontre avec elle sur France Info en expliquant que ces gens étaient authentiques, ils se baignaient nus dans une rivière et ils en buvaient même l'eau, ils s'étaient aussi guère "mélangés" avec les autres populations avoisinantes, elle a employé le terme "mélangé", sauf que cette ethnie ne sera pas considérée comme raciste, essentialiste, non, elle préserve son identité tamponnée "gentil sauvage" il manque plus qu'un portrait fait par Nicolas Hulot ou Yann Arthus-Bertrand et la boucle serait bouclée à Absurdie.

Le réveil va être drôlement brutal. Lorsque cette idéologie du déni va voir ses effets narcotiques dissipés par les vagues glacées du réel, la mort, "probable" comme le disent nos "experts" anti-terroristes.

13 octobre 2010

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

2 réflexions sur « L’Algérie, le Maroc, l’Egypte sont-ils des états arabes ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :