8 décembre 2022

Martine Aubry dit n’importe quoi

Annuler la braderie de Lille était la dernière chose à faire sauf à vouloir objectivement encourager les djihadistes à continuer voire à amplifier leur combat. 

Certes elle n'est pas la seule à se coucher mais précisément laisser croire que multiplier les annulations intimidera les tueurs est une illusion, une de plus. 

Quelle sera la prochaine étape ? Annuler nos interventions contre l'EI ? Annuler la loi sur le voile à l'école ? Encourager à porter des tenues politiquement correctes ? Tout cela viendra car croire que la situation va s'améliorer durant l'année à venir c'est se mettre le doigt dans l'oeil jusqu'à l'épaule.

Il est risible d'entendre des interviews trottoirs comme sur RTL penser que les événements annulés seront à nouveau programmés alors que certains spécialistes envisagent une aggravation de la situation. 

Aubry and Co viennent de rompre le consensus stipulant qu'il fallait continuer à vivre malgré le danger. D'autant que l'on ne voit pas un 19 tonnes foncer dans les petites rues bondées de Lille. 

Ou alors convient-il de fermer aussi les gares et autres stations Rer?…Aéroports ?… 

Aubry, loin d'être responsable, parachève sa carrière pavée d'accomodements raisonnables avec l'ennemi. Elle n'est pas la seule. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :