20 octobre 2021

Débat à propos de la construction des mosquées sur LCP (up to date)

Fourest dénonce ainsi une sorte de deal effectué entre l'UMP et certaines instances musulmanes radicales comme l'UOIF pour acheter la paix sociale en échange d'un tel financement ; ce qui serait dans ce cas mettre sous séquestre moral certains quartiers. Mais elle n'entre pas dans le détail alors qu'il faut dire qu'en permettant un tel deal cela signifie que, de nouveau, comme en Algérie avant 1962 et après 1948, ces quartiers vont peu à peu fonctionner sous le joug d'une quasi charia déjà au niveau comportemental comme la chasse à la femme non voilée ; pourtant le rapport Stasi était déjà empli de témoignages sur ces jeunes filles obligées de s'habiller en survêtement ou de se voiler à la grille du métro les ramenant de Paris ; n'oublions pas également la menace sur certains lieux de consommation, et l'apartheid sexiste séparant hommes et femmes dans les piscines, les lieux de cultes, bientôt dans les écoles privées musulmanes…

Machelon se rebiffe et défend son rapport en dénonçant le fait que certains maires comme à Nice refusent que certains terrains servent à la construction de ces lieux "polyvaelnts", ce qui devrait être déclaré illégal, alors que certains tribunaux adminstratifs font l'inverse et déclarent illégaux certains arrêtés de maires finançant sur fonds publics de tels lieux.

On sent alors Valérie Mécresse halluciner alors qu'elle défend aussi au fond la position de la gauche multiculturaliste, relativiste, personnifiée par un journal comme Le Monde et un sociologue comme Michel Wiervorka qui s'était violemment pris à Alain Finkielkraut, on s'en souvient lors des émeutes de l'automne 2005, parce que celui-ci avait osé dire que pour une part ces émeutes étaient anti-françaises, anti-républicaines, alors que Wiervorka et toute cette tendance relativiste qui englobe Sarkozy et Bayrou, donne de l'eau au moulin du FN en voulant non pas organiser la tolérance mais l'intolérance puisque l'on sait bien, dans les faits, que ces lieux dits polyvalents sont pris d'assaut par les intégristes qui s'en servent de fer de lance et de moyens de pression, sans pour autant acheter la paix sociale puisque les jeunes écervelés n'ont que faire des sermons à l'ancienne fait par des imams en gandoura : ils créent en effet leur propre islam qui a de plus en plus avoir avec celui du Hamas et de Ben Laden que celui de Chebel ou de Sifaoui.

Alors ? Faut-il oui ou non laisser les maires construire des mosquées ? Non, pas avec de l'argent public. Et l'argent privé doit non seulement être filtré quant à ses origines comme le propose Fourest, mais s'agissant de subventions il faudra faire très attention à ce que l'argent n'aille pas que vers des associations cultuelles. Par ailleurs, s'agissant des lieux polyvalents construits sur fonds publics, ceux-ci doivent être contrôlés au sens que leur gestion doit être collégiale à l'instar des MJC, ce qui implique, très concrêtement, que ces lieux doivent être aussi ouverts à toutes les pratiques culturelles et cultuelles.

Toutes ces propositions, assez modérées, en ce sens qu'elles sont plutôt sociétales et ne prennent pas position sur le fond, à savoir le fait de savoir si l'islam est une religion comme les autres à partir du moment où elle a des revendications politiques, eh bien même ces propositions là sont mal considérées, deviennent minoritaires dans la classe politico-médiatique ; et s'il n'y avait pas quelques résistances du côté de la gauche socialiste et laïque, il y a belle lurette que nous serions traînés devant les tribunaux, ce qui ne saurait tarder lorsque les lois liberticides condamnant tout propos critique envers les religions comme du racisme passeront dans la prochaine législature.

Tout le monde le sait. En particulier les Français. Aussi, ne faudra-t-il pas venir pleurer lorsque s'afficheront les résultats des prochaines élections…
(Cet article a été repris sur Agoravox avec des commentaires époustouflants…).

6 mars 2007

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :