27 septembre 2022

Médiapart à la solde de la Secte hygiéniste affairiste du néo-nazisme global

Ce site/torchon vient de censurer à nouveau un article de l’éminent épidémiologiste Laurent Tubiana repris sur le blog que tient encore Laurent Mucchielli sur sa plate-forme  (dans une naïveté de plus en plus étonnante).  Point n’est besoin d’expliquer à nouveau pourquoi, il suffit de se référer au texte original de Tubiana pour le comprendre car l’essentiel ici n’est pas  là.

Médiapart, ayant à sa tête le commissaire politique Plenel, ancien trotskiste rigide de la pire espèce (il a aussi coulé Le Monde comme l’explique Philippe Cohen dans sa longue étude) poursuit sa tâche tchékiste de traquer tous les dissidents en les tuant médiatiquement pour commencer. Il est membre de cette Secte qui se considère comme une Race supérieure au sens métaphysique que lui a donné Heidegger et par la suite Blanchot ce maître de Foucault Derrida etc., à savoir durcir la construction d’une strate de tueurs (“révolutionnaires”)professionnels s’auto-cooptant non seulement comme nouvelle élite (Pareto) mais nouveau Peuple (renversement du sujet dans le prédicat : Marx ” le Sujet EST le Prolétariat”) amendé par Lénine : le Sujet EST le Parti s’y substituant (car le Peuple est trop ignare).

Ce n’est pas loin du nazisme canal historique comme l’indiquait Levinas lorsqu’il étudie la “philosophie de l’hitlérisme“: il s’agit à la fois de trouver un bouc émissaire, construire un passé, puis fabriquer biologiquement une “race”, à la façon d’une variété d’animal, dans une espèce de zoologie qui produit en masse du bétail parfaitement comptabilisé désormais par doses injectées et “passe” politique (et ses “crédits sociaux”).

Récapitulons : transformer biologiquement les peuples en leur injectant des Spike (ARN) en modifiant leurs réponses immunitaires puis hormonales également (pour les changements de “genre”) en traquant (déconstruisant) leurs souvenirs mémoriels, langages, comportements pour l’aspect manip mentale.

C’est donc bien du néonazisme parce que cela articule à la fois la sélection d’une “race” (y compris par sa couleur pour une part,  la blanche étant honnie) puis la sélection d’une secte aux racines néo-djihadistes sacralisées (mixte de scientisme et de religion adoubée car porteuse de “science” élevée de façon ésotérique ou le “grand djihad” perçue en “Andalousie”) et l’idéologie néo-léniniste visant à détruire toute forme de questionnement (preuve de vouloir être maître de soi et donc comploter à terme) en brisant à la racine tous les savoirs jugés dominateurs par essence (avec l’appui également des GAFAM).

On peut ergoter à l’infini sur la différence “ontologique” entre nazisme canal historique et léninisme quant aux outils mortifères employés, il n’empêche qu’idéologiquement parlant il s’agit d’une question de degré et non de nature. Où est d’ailleurs le Nuremberg communiste ? Nulle part…

Médiapart tout comme l’ensemble de la gauche et la droite sont de plus en plus les faces d’une même médaille totalitaire assemblant une volonté unique: celle de forger d’un côté une race de Seigneurs auto-cooptée par “l’amitié” grâce à ses caresses dans le sens du poil envers le Discours hygiéniste scientiste affairiste global, celle de l’autre côté de fabriquer un troupeau de moutruches et mascocéros, de la viande à v(i)oler de 5 à X ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


%d blogueurs aiment cette page :