8 décembre 2022

Les Agents Smith (Biden, Macron, Véran…) montrent les crocs (atomiques)

Biden (prononcez à la française) c’est M et V en plus déglingué mais avec la même verve vache de ratés qui ne tiennent debout que par l’envie frénétique de le c(r)acher. Ces “rien”, pas du tout “petit chose” façon Daudet (Alphonse) qui servirait au moins leur pays, leurs “frères”, se gonflent de narcissisme boursouflé alors qu’ils sont atteints d’insuffisance non plus rénale mais cérébrale.

Ne voilà-t-il pas en effet que le premier désigne plus ou moins les Républicains pro-Trump “d’extrémistes” tandis que Macron traite le président d’EDF d’irresponsable et Véran ironise sur Raoult en l’accusant de charlatanisme alors qu’ils sont tous trois exactement ce qu’ils dénoncent : extrémistes, irresponsables, charlatans.

Extrémistes en poussant à la guerre avec la Russie, en l’utilisant même pour accélérer leur “transition” au nom de pseudo-études méritant une médaille Lyssenko, ce qui fragilise mortellement l’organisation sociale dans son alimentation énergétique, son assise financière, son système économique sa civilisation.

Et ce sont eux les irresponsables ayant fragilisé mortellement désormais le corps et l’esprit occidental par la désorganisation financière (planche à billets, spéculations à foison, inflations…) énergétique (lois toujours en vigueur pour liquider le nucléaire en France) mutilation mentale (déconstructionnisme) harcèlement physique (attaques répétées du système immunitaire par des injections intrusives en interne, attaques au couteau du quotidien par le djihadisme l’un de leurs bras armés, le second étant celui du néo-léninisme revanchard tel le 4/4 Mélenchon même pas capable d’attendre son tour avant de postillonner à la Braderie de Lille).

Bien sûr pour masquer leurs méfaits ces charlatans déploient, telles de pieuvres géantes, un jet d’encre médiatique multifonction mais essentiellement fait en formules magiques comme “complotisme, extrême droite” autant de sorts qu’ils jettent sur les peuples afin de les marabouter, les paralyser, les rendre esclaves d’une Secte, en effet de plus en plus “diabolique” ; en ce sens que leur psychopathie relèvent plus de la tératologie.

Ce qui fait qu’il n’y a rien à “débattre”avec de tels monstres maquillant désormais de plus en plus la réalité (style LCI nouveau village Potemkine) jusqu’à bombarder une centrale nucléaire pour montrer au fond que ce mode énergétique est somme toute dangereux ou le comble de l’absurde celle de la prédiction auto-réalisatrice, symbole en même temps du crime presque parfait, presque, parce qu’il reste encore des groupes témoins que nos trois monstres cherchent précisément à réduire en s’attaquant aux fabricants de contre-poison que sont les Raoult, Perronne, et tous ces gens courageux comme Daria Douguine qui croyaient que la démocratie cela voulait dire débattre dialoguer respecter l’adversaire et non pas faire des coups, préparer en douce la guerre, pousser la Russie à la déclencher à force de la piquer depuis 2014, remplacer le système immunitaire naturel pour transformer les humains en cyborgs en playmobils “nomades” voguant à la dérive sur l’océan du Sans (territoire, genre, culture), transformer enfin les journalistes en propagandistes sauf exception telle Anne-Laure Bonnel avec son dernier Donbass huit ans après. Ou le journal France-Soir.

Les monstres veillent. Nous aussi.  Pot de fer contre pot de terre ?… Pas sûr…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :