8 décembre 2022

Apologie du Trans (démographie, sexe, nations) : le mauvais calcul des “républicains de gauche”

La fragmentation transfigurée en obligation morale de type totalitaire (si vous n’obéissez pas vous êtes maudits et donc cloué, mise à mort -médiatique et sociale) cette dissolution à marche forcée est de plus en plus au cœur de ce post-marxisme cherchant à s’accrocher encore aux branches d’un universalisme dévoyé. En appelant à détruire les nations peuples sexes au profit d’une combinatoire échangiste indifférenciée la présidente de l’UE par exemple en constitue la pleine quintessence.

Peu importe si cette destruction ne résoudra pas les problèmes de corruption et de construction de réels Etats dits de “droit” (terme vague, la constitution soviétique était la plus démocratique du monde) l’idée fixe de cette hégémonie du “Trans” consistant à déverser combiner recombiner encore comme si les terres nationales étaient d’abord des terrains vagues (Derrida dans Parages par exemple l’avait théorisé) à squatter à vider pour les remplir avec de la chair à voter au bout de quelques années…

Mais il n’est pas sûr que cela se passe ainsi comme on l’a vu en Floride ou au Texas ou encore dans nombre de circonscriptions en France qui ont tout de même amené 89 députés RN. Sans parler de la Suède. Et l’Italie peut-être dimanche… Il est de bon ton bien sûr de les marabouter en leur jetant des sorts en guise d’arguments (extrême-droite, néo-fasciste, antisémite, antivax et pro-Poutine) mais ces malédictions n’ont qu’un temps et leur effet paralysant ne fonctionne plus.

Même en un mot les secondes et troisièmes générations immigrés aspirent à la tranquillité et la citoyenneté responsable s’il n’y avait pas cette horde post marxiste et néoléniniste qui les chauffe à “blanc” quitte à les exciter avec la notion de “trans” tant et si bien que cela donne du grain à moudre aux “frérots” qui font beau jeu de caresser dans le sens du poil ceux qui refusent ce matraquage instauré institutionnellement par un gouvernement qui préfère s’en prendre à SOS éducation en lui cherchant fiscalement les poux plutôt que relever le défi d’établir une relation de confiance entre l’établissement l’élève et le professeur. Il est dommage qu’au RN et surtout à Reconquête (à la différence des Patriotes) on ne fasse pas la différence entre ceux qui bien qu’issus de l’immigration aspirent à devenir pleinement citoyens français au lieu d’être traités sans arrêt de “Bounty” ou d’immigrés de “service” alors que l’on ne voit vraiment pas au nom de quel savoir supérieur leurs insulteurs prétendraient la ramener (y compris les ethno-différentialistes…).

Ce n’est pas non plus en appelant au “respect de la laïcité” battue en brèche chaque jour, ne serait-ce qu’en mettant à mort l’esprit critique (car la laïcité ne se réduit pas à la neutralité religieuse) que l’on y arrivera ; aussi est-il risible de voir un média de grand chemin comme l’Ex-presse faire des unes sur “l’islamo-gauchisme” alors que par ailleurs toute approche réflexive objective en matière de santé et d’analyse des relations entre les sexes se trouve piétinée au plus haut point. Idem pour Marianne, Causeur, ou tous ces soit disant “républicains de gauche” qui sont devenus  bon an mal an le marche pied “utile” des Terra Nova et LFI, malgré l’impression du contraire, et à force de renoncements divers et variés, lorsque par exemple des partis des médias artistes intellectuels se trouvent traités de tous les noms et même menacés d’être jetés des trains au x dernières nouvelles…

“Lorsque l’on a cherché les communistes je n’ai pas protesté car je n’étais pas communiste...” etc etc…ETC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :