8 décembre 2022

La transition égologique : du gentilhomme rationnel à la sorcière jeteuse de sorts

La grande sorcière Sandrine Rousseau (prof d’éco et députée éco à ses heures) avait naguère lancé cette formule  “jeter des sorts plutôt qu’être ingénieur EPR” (en gros) permettant, d’un certain côté, de légitimer en quelque sorte ceux qui ne cherchent pas trop à comprendre, mais plutôt à croire aveuglement, par exemple à la présence de louves fascistes exterminatrices aux portes des villes-mondes alors qu’il s’agit d’une montée des conservateurs, patriotes, souverainistes en Europe comme il y en eut aussi en Autriche, aux Pays-bas (avant d’être balayés…).

Ces sorcières viennent aussi nous voiler la guerre affairiste et civilisationnelle otanienne en Ukraine qui va être bien sûr gagnée lance en jubilant cette autre sorcière Ursula, avec son récent “Zelensky-thon” jubilant jouissant en direct, tel aussi Emmanuel M. à l’ONU (seraient-iels tout.e.s sous sex-toy et autres machineries pour les “boyaux de la tête”?) brandissant chaque milliard engrangé chaque menace proférée comme une victoire aussi belle qu’une bonne douche froide prise contre Poutine (et à plusieurs).

N’oublions pas aussi la “transition” éco/démo ou encore la mise en place des pénuries (avec de fantastiques incendies d’entrepôts alimentaires un peu partout dans le monde, le dernier en date à Rungis, peintures et musiques contemporaines époustouflantes) afin d’accélérer la mise sous famine des populations non encore aplaties par les deux ans de syndémie désormais récurrente…

Car la compréhension  façon Descartes serait faire appel à la raison, or, cette dernière étant le mal/e, il vaut mieux à nouveau jeter des sorts, et comme en plus “on” serait (bien, très bien) payé pour le faire, pourquoi se gêner ?…

Ou donc la transition égologique : fini les scientifiques critiques, innovants mais prudents, place aux aventuristes “influenceurs” de plateau appuyant leur jet de sorts sur quelques micro-études aux courbes généreuses (impeccablement sexy sur grand écran) mais aux chiffres tronqués (si l’on suit Virginie Cotton, Nicole et Gérard Delépine, les études hebdomadaires du C.S.I...)pour justifier des injections d’autant plus pas capables de prévenir des formes graves que celles-ci auraient pu être évitées en soignant de façon précoce, mais ce fut interdit par Ursula -toujours en demeure de dévoiler ses SMS avec le patron de Pfeizer (encore malade malgré ses quatre doses)

Que dans ces conditions et toutes choses égales par ailleurs, en Bretagne, à Rennes, des Bretons acceptent de servir de chair à canon pour tout ce transfert éco/démo fomenté par le néo-jacobinisme parisien -ce bras armé de la Secte Scientiste-Hygiéniste-Affairiste-(Belliqueuse également)- tout en attaquant en bons zombies ce bouc émissaire parfait qu’est le président du RN, élu député européen de la République- il y a bel et bien un pas de plus vers l’innommable qui en dit bien long sur la dégénérescence politique d’une région votant déjà en majorité pour le frère jumeau de Zelensky et Trudeau, et s’abandonnant de plus en plus maintenant dans les bras des descendants sanguinaires des Sans Culottes, ces pseudo “antifa” qui veulent fondre tondre les moutons bretons dans la grande soupe anglo-teutonne du globalisme à boire très show en soins palliatifs; et ” ne vous inquiétez pas cela va bien se passer”….

Sur l’Italie les mêmes sorcières “françaises” (de papier) sévissent implacables, répétant les mêmes rengaines (remixées sans cesse depuis 2002) ce qui leur fait certes une belle carrière médiatique et politique, mais ne répond en rien aux préoccupations populaires. Dont elles s’en fichent puisqu’il faut (sollendissoudre le peuple...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :