29 janvier 2023

Jaurès, réveille-toi ils sont devenus fous !

Les va-t-en-guerre à Davos sont sans appel: le temps n’est pas à la négociation mais à la guerre totale jusqu’à la reddition de Poutine, versus “la victoire finale de l’Ukraine” etc. Dans ces conditions l’envoi de chars lourds par centaines outre le personnel pour leur maniement  va nécessiter de les protéger de façon aérienne ; d’où à terme l’intervention officielle otanienne, et ensuite l’engrenage… qui est déjà là… A quand les premières frappes supersoniques sur la France ? Et l’envoi en prison (pour commencer) de ceux qui refuseront cet état de fait ?…

Les “nationalistes” français vont-ils faire la même erreur qu’en 14 soutenant mais sans le dire ce mouvement de guerre “patriotique européen” contre “l’ours/ogre russe”  au lieu d’appeler à des négociations seule solution au conflit du moins du point de vue français ? Déjà beaucoup de ralliements guerriers à cet effet, nombre d’écrits allant objectivement dans le sens anglo-saxon/otanien (comme la revue Conflits, malgré quelques critiques convenues) en considérant maintenant et pratiquement comme acquis à l’instar de la 1 ère ministre finlandaise à Davos que Poutine se voit en Staline et Pierre Le Grand réunis fantasmant pour une Grande Russie dominant l’Europe et le monde, c’est également la thèse des BHL et Bruckner… D’où une sorte “d’union sacrée”… mais à l’envers, comme le Roi Dagobert version Marx : une tragédie la première fois, une farce ensuite…

Il y a en effet là une étrange mais logique alliance entre profiteurs de désespoir. Les uns, les pseudo-nationalistes, se gavent de fromage bon marché mais de bon aloi façon “anti-immigration et théorie du genre” mais tombent dans le panneau puisqu’ils savent bien(comble de l’absurde) que ce sont justement l’UE la bande des quatre anglo-saxonne (USA, UK, Australie, NZ) et l’ONU qui poussent à la destruction des frontières et des différences nationales (au profit de l’Oumma consumériste pour les uns, djihadiste pour leurs alliés du Golfe) alors que la Russie de Poutine, telle qu’elle est et non pas telle que nous aimerions qu’elle soit, préconise à l’inverse une politique refusant en même temps la double destruction des spécificités nationales et de la nouvelle famille favorisant natalité autochtone et égalité homme-femme (idem en Hongrie, Pologne, celle-ci étant de plus en plus écartelée entre atlantistes et patriotes).

Mais qu’à cela ne tienne, ces soit-disant patriotes iront en fait soutenir les autres dans leur diatribe anti-poutinienne, tout ce galimatias créolisé au sens négatif ou comment imposer un universalisme de pacotille sous les oripeaux de l’humanisme chic associant injonctions et injections en veux-tu en voilà à l’ombre du djihadisme en fleur ou la Sainte Alliance, la Sainte Famille voyant des petits “libre penseurs” se mettre à la chasse des statues de la Vierge et des crèches tout en se taisant devant l’installation de 3000 mosquées alors qu’il est interdit de construire une seule église, synagogue, pagode, en terre dominée par les arabo-musulmans, ce que les faux nationalistes ne disent mot sinon dans un vague combat “pour les chrétiens d’orient” mais bien plus factice que réel car autrement ils demanderaient la réciprocité dans la construction d’édifices religieux aux djihadistes chics ce dont ils se gardent bien.

C’est que ces faux nationalistes en réalité sont bien plus paganisâtes que chrétiens (Jésus comme Dreyfus est “juif”… A la différence de Bandera glorifié malgré les protestations ); ils sont donc très heureux au fond  malgré leur protestation de façade contre l’immigration illégale (on n’a guère vu des RN, Patriotes ou Dieudonné à Callac) que les fondamentalistes musulmans fassent le “sale boulot” en refusant l’idéologie queer d’une part et la spécificité féminine non réduite à son rôle de mère d’autre part (l’homme, courtoisement, au biberon pourquoi pas ?) les uns voulant la voiler, les autres, à la gaute de la Nupes, l’effaçant au profit du mixte “non binaire”, les uns et les autres comme étant au fond les mosaïques multiples de la même médaille sectaire scientiste affairiste lancée en l’air par les docteurs Folamour anglo-saxon et néo-léninistes, les uns et les autres n’ayant également rien fait ou si peu à l’encontre du totalitarisme hygiéniste et réchauffiste.

Donc la guerre.  On peut reprocher beaucoup de choses à Jaurès, son “pacifisme” supposé, mais guère sa lucidité sur le fait que de toute manière la reprise de l’Alsace-Lorraine ne pouvait être possible qu’en sacrifiant des millions d’hommes (morts et blessés graves) et qu’il aurait sans doute mieux valu, déjà, ne pas tomber dans le piège autrichien à la gloire déchue en refusant l’automaticité des alliances, tout comme aujourd’hui cet empire anglo-saxon à la dérive (mais aux dents atomiques rappelait Khrouchtchev à Mao lorsque ce dernier parlait de “tigre de papier” s’agissant du dit impérialisme US) qui imposent de plus en plus la logique infernale de l’automaticité organique…

A croire que d’aucuns aimeraient planter ces “dents atomiques”, entre deux lignes d’amphé de coke et trois soumissions (pas toutes très catholiques) dans l’échine des mêmes, le peuple, les sans dents les rien la piétaille sommée d’abandonner sa voiture thermique, tous ceux qui ne se connaissent pas, vivent chichement,  mais observent à 20 heures le faste orgiaque de la Gentry (SHAA) s’encanailler pour “sauver la planète” (en jet set) faire bombance en “urgence” à Davos, et ailleurs, dans des endroits plus feutrés, “sobres”, mais tout autant hypocrites…

Il serait bon que Molière se réveille aussi, et, pourquoi pas, Jeanne, ou Anne, sœur Anne, “ne vois-tu rien venir” ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :