Débat socialiste : second set de populisme en vrac

L‘éducation, l’éducation, l’éducation, comment ? Embêtez pas avec vos questions ! Education, éducation, carte scolaire, 15 en classe, avec quels sous ? Autonomie des lycées qui ainsi peuvent louer leurs locaux et services, gagner de l’argent? Mais que nenni ! Impôt ! Impôt ! évidemment ! et pourtant j’en ai plein le dos !

Mariage gay, adoption, et le gosse ? Tant pis fallait pas permettre au célibataire d’en avoir, et hop ! on choisit sa vie sexuelle, ah bon ? Il n’y a pas d’orientation à la base que l’on cache par peur du quand dira-t-on ? Non non non vous n’y êtes pas, un beau matin on se lève et on cherche « l’homme de ma vie » (parce que l’amitié entre gens du même sexe n’existe pas, mais oui, on vous l’dit !), on trouve de tout au supermarché socialo ! et vogue la galère ! en attendant la polygamie, et, bientôt, la validation du contrat sado-maso, prochaine étape ?

Multi-famille et hop ! et bientôt avec des animaux aussi, A bas le specisme ! (priviliégier l’espèce humaine sur l’espèce animale= racisme), à bas aussi les platanes qui empêchent les bus (le 91 bd Port Royal à Paris) d’aller vite vite vite, tout doit aller vite, hop ! mais juste, l’ordre juste, l’égalité réelle pas formelle, jury populaire ah ah ah ! Parlement Academy sur M20, que faisiez-vous à 19h au lieu de discuter le 50 000ème amendement déposé par la gentry socialiste contre la privatisation d’EDF, mmh ? Où étiez-vous ? Que faisiez-vous ? Vous vous grattiez quoi ?


Misère ! Misère ! Pourquoi le débat politique en France est-il tombé si bas ?… Et à sens unique ?

Cela me donne envie de pleurer…

Alors que je devrais me révolter !

25/10/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

767 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.