Islam : relation « directe » à Dieu ?

La dénonciation et la condamnation simultanée par les lois civiles et par les instances religieuses dont il fait partie et auxquelles il consacre sa vie doit avoir un effet dissuasif de la plus haute importance sur les tendances perverses d’un individu .

Dans la suite de ces réflexions , je me disais que les instances de l’islam de France, en particulier Monsieur Boubakeur , Président du Conseil Français du Culte Musulman, seraient bien avisées de se porter partie civile dans certains faits divers qui peuplent désormais notre quotidien , en particulier les menaces de mort proférées contre Monsieur Redeker . Cela serait du plus bel effet pédagogique sur les français musulmans et sans doute suffisamment incitatif pour éviter que ce genre de menaces à répétition ne se reproduisent .

A cette réflexion , plusieurs musulmans m’ont fait les objections suivantes :

La relation du Musulman avec Dieu est directe , et les instances de l’Islam de France, Monsieur Boubakeur en particulier , ne sont absolument pas représentatifs… donc il n’y a aucun pédagogie ni prévention à espérer d’une action de ce type ..

Alors je m’interroge de plus en plus . Si chaque musulman argue de sa relation « directe » avec Dieu pour refuser « la pédagogie d’une instance de l’islam » , en quoi donc ont-ils besoin d’infrastructures collectives , de mosquées , de menus scolaires spéciaux , d’horaires réservés dans les piscines , d’autorisation de porter le voile etc… la liste est loin d’être exhaustive .
Si je suis la logique de cette relation directe , elle n’a donc aucun besoin de représentation, d’infrastructures représentatives … et encore moins de prêcheurs dans ces infrastructures , puisque par définition , ils ne sont ni représentatifs, ni reconnus et encore moins acceptés…

Par contre , si ceux qui se font les émissaires de ces demandes sont représentatifs , ils le sont aussi s’agissant des débats d’idées . Or, il y a une incohérence entre la relation directe à Dieu dont se prévalent les français musulmans pour expliquer leur peu d’intérêt pour les paroles d’un recteur de la Mosquée de Paris , Président du Conseil Français du Culte Musulman , et les demandes incessantes pratiquées par des gens qui n’en ont théoriquement aucun besoin selon leurs propres dires .

Cette incohérence mérite d’être relevée , et, résolue, car nous sommes peut-être en train de nous donner beaucoup de mal pour chercher comment construire des mosquées et comment les financer , pour des gens qui disent eux-mêmes n’en avoir aucun besoin puisqu’ils ont chacun une relation directe avec Dieu… Dans ce cas , ils peuvent aussi se construire une petite mosquée individuelle , comme certains le font encore d’autres religions avec des autels domestiques.

27/10/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 243 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.