Le mépris totalitaire de la caste pour le FN

La caste totalitaire au pouvoir en France (aux USA tout autant) n’a pas du tout l’intention de répondre aux « bonnes questions » que poserait le FN ; caste au sens où elle s’autoreproduit par cooptation post-trotskiste/maoïste média-copinage et nihilisme au sens où elle n’a de cesse de faire peur pour ne pas perdre en fait son pouvoir (jusqu’à arracher des sondages favorables entre les deux tours des régionales) tout en appelant, comble du cynisme, « aux valeurs de la République » qu’elle bafoue chaque jour vu l’état du pays.

Tout le monde sait que les réponses apportées depuis Mai 68 n’ont pas, semble-t-il, portées leurs fruits, c’est le moins que l’on puisse dire. Peu importe pour la caste. Car son seul mot d’ordre c’est « barrage » non pas au chômage aux insécurités diverses, mais au FN, formation non interdite et pourtant sacralisée négativement comme l’incarnation même du mal, sa légalité servant sans doute de croquemitaine pour mieux donner un visage à sa propre laideur d’âme dont il n’est après tout que le miroir (de Dorian Gray).

Aussi lorsque l’on entend un Elkhabbach (le mardi 8 au soir) sermonner MMLP (Marion Maréchal Le Pen) parce qu’elle aurait débouché du champagne le soir du 1er tour, montrant par là son « arrogance », on croît d’autant plus rêver que lorsque le même insiste lourdement à lui poser une question « sérieuse » à savoir la définition d’un sigle celui d’une entreprise tournée vers l’international, l’on entend bien qu’il s’écoute parler en fait, sûr et certain que le FN doit être fidèle à la caricature que ses collègues et lui-même ont sculpté depuis des décennies quant à sa supposée ignorance en matière économique alors que MMLP tentait seulement de souligner à cet instant T que les associations entre entreprises françaises et étrangères pouvaient vite tourner en faveur de ces dernières si le projet était mal ficelé…

Mais le fait que le FN fasse des propositions non nulles, concernant par exemple les petites et moyennes entreprises, non inintéressantes comme en finir avec le copinage en matière de subventions culturelles et économiques, dotations des marchés publics, ou encore dans l’idée de critiquer le partis pris idéologique d’un planning familial adepte de la théorie du genre, voire de la GPA, tout cet argumentaire est tout de suite amalgamé à une attaque en règle contre ces évidentes vaches sacrées qui devraient rester ad vitam eternam l’apanage de la gauche et de ses désormais supplétifs de droite.

Que le programme du FN concernant l’Euro, l’Europe, ce que devrait faire ou pas la diplomatie française envers par exemple un Assad, reste contestable, n’empêche pas de reconnaître la légitimité de son questionnement sans le renvoyer au passé de certains de ses membres qui soit dit en passant n’ont pas de sang russe hongrois polonais tchèque, cambodgien, vietnamien, tutsis sur les mains ; certes, il eut du sang « algérien », sauf qu’il s’agissait surtout lors de ladite « bataille d’Alger » de poseurs de bombes agissant dans les guinguettes d’Alger qui n’ont certes pas la renommée du Bataclan, mais cela n’empêchait pas la jeunesse algéroise (multi-ethnique et pluri-culturelle à l’époque) aimer y danser et boire, choses que ne supportaient déjà pas les ancêtres des tueurs d’aujourd’hui leurs petits-fils élevés pourtant au biberon des « valeurs républicaines ».

La façon dont la caste au pouvoir polémique avec le FN est donc de plus en plus détestable, méprisable, au plus haut point, et s’il s’avère qu’elle réussisse son « coup » (au sens de coup d’État également) il faut prendre date car décidément un fossé en effet se creuse entre de tels contempteurs de la démocratie et les amis de la liberté.

Jennifer Sochez 9/12/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 589 vues

Tous les articles de Jennifer Sochez

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Europe-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.