In memoriam l’Abbé Pierre

Par contre, je suis bien obligé de constater que le cancer de l’exclusion, à cinquante ans de distance, semble avoir plutôt empiré dans notre merveilleux pays de cocagne.

A qui la faute ? A la Société, mon bon monsieur, à la Société… Cette société française captive (consentante) de l’Etat providence et de son dévot clergé !

Librement !

23/1/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

988 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.