La menace islamiste fait désormais partie du quotidien britannique

Interpellation menée alors que le groupe était sur le point de passer à l’acte. C’est-à-dire kidnapper un Britannique, le détenir, le torturer, le contraindre à s’adresser au Premier ministre Tony Blair pour demander que les troupes britanniques soient retirées d’Irak, puis de le décapiter. Le tout étant, bien entendu, filmé et diffusé.

Au départ on a pu penser que la victime de ce kidnapping serait un Monsieur Tout le Monde. Il semble maintenant que la personne qui devait être kidnappée était un musulman faisant partie des forces armées britanniques. Un musulman considéré, sans doute dans l’idéologie des personnes interpellées, comme un renégat et donc passible de la peine de mort. Les exemples de mise à mort pour cause d’apostasie abondent. Et le Président iranien a menacé clairement, non seulement Israël, mais les Infidèles de tout poil et les pays musulmans qui ne se conduiraient pas à l’aune de sa vision de l’Islam.

La révélation de ce projet réveille chez les Britanniques l’écho de la décapitation de Ken Bigley, ouvrier en bâtiment, kidnappé en Irak, filmé dans la cage où il était enfermé et dont la décapitation a, elle, aussi été filmée.
Autre écho outre-Manche : les attentats sanglants du métro de Londres de juillet 2005, eux aussi concoctés et perpétrés par des musulmans britanniques qui avaient eu pourtant toutes leurs chances grâce au système scolaire britannique. Ou les tentatives d’attentats arrêtés eux aussi à temps et qui visaient des avions au départ de Londres. Avec le même profil de terroristes islamistes. D’où la surveillance draconienne mise ne place dans nombre de pays. (A ce propos une enquête réalisée récemment en France a montré les lacunes dans ce domaine à Roissy….)

Le kidnapping d’une personne isolée avait sans doute « l’avantage » de ne pas avoir à affronter une surveillance des lieux publics accrue.
Ce modus operandi barbare fait également penser aux méthodes employées par le « Gang des Barbares » – et qui se décrivait et se revendiquait comme tel, à juste titre- dans le kidnapping d’Ilan Halimi, choisi comme cible car, selon les criminels arrêtés, « les Juifs ça a de la tune. » Lui aussi a été détenu, torturé, y compris et notamment pendant des appels téléphoniques passés pour obtenir, dans ce cas, de l’argent.

Et ce type de menace pèse sans aucun doute à l’encontre de personnes comme Robert Redeker, Mohamed Sifaoui, ce qui explique la protection policière dont ils sont l’objet.
Toute barbarie semblant légitime pour les tenants de l’idéologie islamiste, quels que soient leurs buts, dès lors qu’elle s’exerce à l’encontre de quiconque serait, selon eux, des « Infidèles. » Et on voit mal comment ces menaces contre les démocraties pourraient disparaître. Et l’espace républicain et démocratique continue, en attendant, à être grignoté inexorablement :

http://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=1784

http://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=1785



Hélène Keller-Lind 31/1/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 548 vues

Tous les articles de Hélène Keller-Lind

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.