DJIHAD : LE POIDS DES SOTS, LE CHOC DES MYTHOS

Ces objecteurs d’inconscience m’enjoignent de croire par le biais de leurs fatwas médiatiques que tout cela n’a rien à voir avec le Djihad, par le simple fait que tous les plus grands penseurs de la galaxie depuis le big-bang ont démontré que le Djihad désigne l’effort sur soi et rien d’autre. Compris !?! Bien sûr Messieurs !

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’à la moindre vanne, de Rabat à Djakarta, les différentes populations appellent à un djihad où l’on crame des drapeaux, des photos, des ambassades, des églises, des prêtres, des intellectuels et où
l’on appelle au meurtre des infidèles sans que les autorités religieuses trouvent à redire, à excommunier ou à fatwaser. Pourtant, d’ordinaire ils ne sont pas avares en fatwas. « L’Islam est paix et amour puisqu’on vous tue à vous
le dire ». Allah rigueur, s’il lui arrive de commettre quelques crimes, ils sont d’ordre passionnels mais en rien méchants.

De toute évidence, force est de constater que la culture de l’effort sur soi prêchée par nos illustres penseurs n’a pas encore pris racine dans le monde qu’ils décrivent si bien. Remarquez, cela vaut également pour ces messieurs puisqu’il leur faudra déployer bien plus d’efforts pour réussir à nous faire avaler leurs salades vertes toutes moisies.

Quant au procès de Madrid qui s’est ouvert, puisque le Djihad fait partie du banc des accusés et que l’on finira par se demander s’il est consubstantiel à l’islam, j’appelle à la barre la plus grande autorité en la matière, Momo le prophète qui nous dit en son Hadith n° 29, intitulé « ce qui fera gagner le paradis »: parlant de l’islam, Momo nous dit que « le sommet de l’édifice consiste en la soumission à Allah, sa colonne est la prière et le dôme est le DJIHAD ». Je crois que tout est dit. Merci Momo, tu peux retourner t’asseoir.

Pour en savoir plus

28/2/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 471 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.