Le R.U préfère voir ses soldats humiliés plutôt que tués (up to date)

Il parle d’arrogance alors qu’il n’a que mépris pour tous ceux qui ne pensent pas comme lui, ce qui est là la vraie suprême arrogance, tandis que les Anglais n’ont fait, également dans le cas présent, que leur devoir.

Faut-il maintenant sur le plan diplomatique applaudir la « sagesse » du « Quai », version anglaise, alors que ces soldats étaient de toute façon protégés par la Convention de Genève qui interdit de s’en prendre aux prisonniers quoique fasse leur propre gouvernement ?

Pour le moment cette « sagesse » a semé le doute dans les esprits, même s’il est encore trop tôt pour en soupeser les résultats concrets. Nous ne le saurons peut-être demain.

En tout cas adopter un ton ferme dans le cadre d’une déclaration solennelle éventuellement fait en commun avec plusieurs chefs d’Etat ne veut pas dire qu’il faille entrer immédiatement en guerre mais déjà affirmer les valeurs universelles, celles qui refusent d’humilier l’ennemi, d’obliger des êtres humains à mentir.

Et puis au niveau de la guerre médiatique, il serait non négligeable de voir arriver à Londres dix à quinze chefs d’Etat pour un sommet de crise ; il aurait été déjà curieux d’observer la réaction khomeyniste à ce moment précis…

Autre temps, autres moeurs… Il n’est pas sûr que nous y gagnons au change, même si les pratiques sadomasochistes sont très prisées au Royaume Uni…On ne voit guère par ailleurs comment les soldats anglais vont-ils pouvoir continuer à faire leur job dans le sud de l’Irak sans que même les enfants leur crachent dessus, cruauté enfantine qui enfonce les plus faibles…Il semble bien en résumé que l’on s’achemine bien vers un affaissement général de la volonté occidentale si même le R.U flanche. Il ne reste plus que les USA, du moins jusqu’en 2008.

D’où l’intérêt pour les djihadistes de continuer leur guerre médiatique qu’ils sont sûrs de gagner en semant la mort et la misère jusque dans les écoles puisque l’opinion occidentale, bien travaillée au corps par les médias alterislamistes et les médias ayant déjà la corde au cou à l’instar des bourgeois de Calais, est de plus en plus sommée de se persuader que tout est de sa faute ; à moins d’adopter le plus vite possible les concessions proposées par Ben Laden en 2001. Les démocrates américains l’ont bien compris puisqu’ils ont envoyé leur responsable aller visiter les assassins des principaux responsables démocratiques libanais. Première étape.

Peu à peu, l’on s’achemine vers la seconde, celle de l’acceptation des diverses revendications islamistes comme la restriction de la liberté d’expression au nom de la religion dans les pays dits musulmans, des prêches ultra radicaux en Italie , de l’occultation de certains faits historiques, ou de la nécessaire reconnaissance des madrasas telle celle qui vient de se construire près de Lyon et qui a été dénoncé par un recteur peu lepeniste, et il l’a payé de son poste ; ne parlons pas de la construction de mosquées avec de l’argent public déguisé, et des menaces de plus en plus grandes envers toute critique de l’islam, déjà certains éditeurs obéissent comme Belin ; tous ces reculs s’effectuent au moment même où, dans certains pays du Golfe, on tente de s’y soustraire…

En tout cas, demain, nous serons s’il s’agit pour le chef khomeyniste (qui détient le pouvoir réel, et ne semble pas être une marionnette comme certaines colombes le disent) de pérorer à nouveau puis de relâcher les marins afin de montrer, tel Xérès, toute sa mansuétude, qui, dans ce cas, prendra à témoin le monde en stipulant qu’une nation aussi généreuse n’a pas d’autres perspectives que pacifique (tout comme l’islam d’ailleurs), ou, à l’inverse, s’agira-t-il de menacer un peu plus encore le monde libre.

Wait and see.

Lucien SA Oulahbib 3/4/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

831 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.