Greta Thunberg sur CNN:La gentry scientiste et globaliste en action

Il y a manipulation et propagande lorsque tout contact vérifiable avec « le » Réel (c’est-à-dire ce qui fait objet pour notre attention) se trouve effacé et remplacé comme cela se voit de plus en plus y compris dans nos « démocraties » qui à force de chasser tout ce qui peut être « libre » nous transforme peu à peu  en rhinocéros, ceux de Ionesco.

Or, le « Réel » ce n’est pas seulement par exemple l’argument de Marx-Engels « la preuve du pudding c’est qu’on le mange » car l’on peut ne pas avoir l’intention de le manger ou ne le voir que dans un rêve; c’est surtout parce que le mot pudding  existe déjà dans le langage, la culture, et que des témoignages concordants sur sa correspondance avec quelque chose de tangible peuvent être empiriquement réunis.

Idem pour « la neige est blanche si et seulement si la neige est blanche » (selon Tarski cité par Quine) : les mots « neige » et « blanche » existent bien, mais la correspondance entre eux ne dépend pas seulement de cette occurrence (autrement il n’y aurait plus de différence entre une fiction et une étude).

Il faut aussi une vérification empirique, étayée également dans le temps : ainsi dire que la disparition de la neige ici et là est la résultante du réchauffement climatique doit non seulement être empiriquement vérifiée mais aussi contextualisée historiquement parce que l’on peut découvrir par exemple sous la rétractation de glaciers des fossiles végétaux prouvant alors qu’il n’y avait pas toujours eu de la neige à cet endroit comme cela s’est vérifié dans nombre d’études dans les Alpes et tout dernièrement en Antarctique: il y a « 90 millions d’années le continent antarctique était couvert d’une végétation dense. »…

Ainsi encore dire « l’activité humaine est la principale cause des changements climatiques » peut être exact si et seulement si le lien logique (si a alors b) entre activité humaine et climat se trouve bien vérifié, ce qui n’est pas le cas puisque la hausse du taux de gaz carbonique (essentielle à la vie, à ne pas confondre avec le monoxyde de carbone) n’est pas nécessairement négatif comme l’indique son spécialiste François Gervais.

Seulement, il s’avère que la surface médiatique occupée par l’affirmation contraire, surtout auréolée d’une autorité comme le GIERC ou l’OMS  devient de plus en plus importante alors que ce sont des entités politiques instrumentalisant de plus en plus la pratique scientifique sans que le citoyen puisse y insérer un contre-pouvoir comme la contre-expertise de plusieurs centaines de scientifiques qui peuvent aujourd’hui parler parce qu’ils sont à la retraite alors qu’autrement ils seraient sinon écartés du moins asphyxiés financièrement comme Marcel Leroux en avait fait la triste expérience à Lyon III.

Mais ce n’est pas nouveau : le fait que la Terre soit vue comme étant plate ou au centre du système solaire était très médiatisé à l’époque de Galilée qui bien que protégé dut se rétracter

Certes, aujourd’hui, en appeler à Galilée se trouve également contesté comme « sophisme » afin sans doute de prévenir toute critique qui reste pourtant la colonne vertébrale de « l’esprit scientifique » même si celle-ci ne vaut que jusqu’à un certain point puisque la connaissance est aussi cumulative et non pas seulement relative : le fait que la Terre soit ronde est une vérité cumulative plutôt qu’être absolue au sens d’être de plus en plus certaine tout en étant évolutive (déformation des pôles).

Mais que « pèse » dans ce débat un François Gervais en tonnes de tweet et d’occurrences sur Google France (8 millions 820.000 à 12h21 le 15/05/20)  face à une figure désormais mondiale comme Greta Thunberg (37 millions et quelques à 16h31 le 15/05/20 mieux encore que le film Emmanuelle à 26 millions et quelques)?… Mais moins bien que le Che…

Par contre Didier Raoult (8 millions 900.000 d’occurrences) avec son « protocole » validé non seulement en Afrique mais par les derniers travaux de l’équipe du professeur Perronne à Garches pèse plus qu’un Cohn-Bendit star franco-allemande pas assez mondialisée visiblement (avec quand même près de 5 millions d’occurrences battant Zemmour d’un million ainsi que Brigitte Lahaie…).

Mais cette « supériorité » d’occurrence raoultienne n’est-elle pas plutôt liée à la polémique contre son protocole et surtout sa contestation du confinement ? D’autant que chaque jour sortent des études tronquées à son encontre au sens de ne tester qu’un de ses quatre éléments, l’hydroxychloroquine, mettant donc de côté la combinaison avec l’azithromycine et le fait de tester et d’isoler.

Qu’est-ce que « la » vérité « scientifique » dont se pare alors et à tout bout de champ Greta Thunberg surtout dans ce cas précis ? Il ne suffit pas seulement de valider ce qui est exact sur le papier ou in vitro, mais aussi empiriquement in vivo et ce pas seulement en « double aveugle » ; en ce sens, la médecine est plutôt une discipline transversale assez similaire à la stratégie militaire (avec parfois les généraux fin prêts pour la guerre…précédente…) voilà pour le côté logique.

Il y a aussi l’autre côté, le rationnel (logique et rationnel formant la vérité) c’est-à-dire ce qui a aussi du sens pour nous, vivant humainement dans des collectivités singulières (nation) : par exemple dire que le Covid-19 serait la résultante d’une surexploitation consumériste du monde est une manipulation logique car ce n’est pas exact même si la course au quantitativisme et sa globalisation comptable s’avère être anti-politiques en ce sens grec de fragiliser la communauté citoyenne en la fragmentant ; voilà pourquoi la propagande est toujours également rationnelle en s’appuyant sur ces éléments logiques afin de légitimer sa montée en puissance, en autorité, en prestige.

Auparavant les médias étaient censés être ce pouvoir nous protégeant de la manipulation et de la propagande.

Or aujourd’hui nous assistons à un renversement, vu surtout dans les dictatures, et il se trouve véhiculé par des gens se prétendant progressistes, de gauche, de droite, écolo etc, voilà ce à quoi nous assistons : les médias comme vecteurs d’une vérité officielle ; ce qui dépasse la seule question financière car dans ce cas Zemmour Berkoff Rioufol seraient interdits de toute antenne dans les médias mainstream.

Ce qui fait que nous sommes en vérité dans une guerre civile (pour une part médiatique) permanente menée par cette vérité officielle habillée d’oripeaux scientifiques qui est imposée par les mêmes médias ânonnant doctement sur « l’alter-vérité » les « fake news » alors qu’ils sont les premiers à les fabriquer tout en dénonçant ceux qui les contestent comme étant « complotistes »; d’où alors le bazooka de la loi Avia pour venir ratisser définitivement cette Vieille Garde qui tient encore bon dans les réseaux sociaux numériques et les sites alternatifs de réinformation: pour combien de temps?…

La meilleure défense ne serait-elle pas l’attaque dans ces conditions ?…Quelle attaque ?… That is the question.

Lucien SA Oulahbib 15/5/2020

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

527 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL, Libertés-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.