TVA sociale : Quesaco ?

Voilà donc quelqu’un, aveuglément idéologique, qui se montre parfaitement incapable de concevoir que ces « cadeaux fiscaux », comme elle dit, proviennent en majorité d’une spoliation opérée par l’Etat providence agissant à l’instar de Cronos dévorant ses enfants !

En l’occurrence, pas plus M. Fillon que Mme Royal ne comprennent qu’il va bien falloir un jour entrer dans le XXIe siècle. Car, finalement, la TVA sociale n’est autre qu’un énième cache-sexe destiné à masquer l’irrémédiable déchéance d’une sécurité sociale en état de mort clinique :

« En conclusion, aujourd’hui, ce qu’on voit, c’est l’acharnement thérapeuthique sur un système moribond. Ce qu’on ne voit pas, c’est la possibilité de garantir sérieusement aux Français une couverture sociale de meilleure qualité et pour un coût inférieur des deux tiers. La TVA n’est pas sociale. Aucun impôt n’est social « *.

* Jacques Garello sur www.libres.org dans la rubrique « Actualité » : « Mise à l’étude de la TVA sociale ».

Librement !

http://sully1.typepad.com

02400 FRANCE

Philippe Robert 12/6/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 077 vues

Tous les articles de Philippe Robert

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.